Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
creusois et creusoises oubliés ou inconnus

creusois et creusoises oubliés ou inconnus

Menu

Livre d'or des Creusois morts dans la Résistance,les Maquis, la Gendarmerie,les Gardes et les gardiens de la Paix 1944

Ces informations ne peuvent être exploitées sans mon accord..contactez moi..

En attente de complément d'information pour certains..

1944 : 166 victimes

ALEXALINE Fernand Camille,né le 6 novembre 1907 à "Montsardent" (Sardent).Adopté par la Nation le 31 mai 1919.Soldat Maquis.Mort pour la France le 22 août 1944 à Sardent.Fils de Léon (soldat de deuxième classe au 12 éme escadron du Train des Equipages Militaires,mort pour la France de maladie,lors d'une permission, en son domicile à Sardent,le 19 septembre 1918) et Joséphine CHARRIERE,cultivateurs.

37 ans.

ALOUIS Robert Raymond,né le 12 juillet 1924 à Peyrabout,Soldat Maquis.Mort pour la France des suites de ses blessures reçues à la gare de La Brionne (Creuse) ,le 2 mai précédent (combat contre les Groupes Mobiles de Réserve),le 3 mai 1944 à Peyrabout.Fils de Jules Henry et Emma CONCHON,cultivateurs.

Cultivateur.Célibataire.

20 ans.

AMIOT Marcel Désiré,né le 8 mai 1904 à Lavaveix les Mines.Gendarme à la 12 éme Légion.Mort pour la France,tué sur la route départementale N°44 lors d'une opération de contrôle,le 18 février 1944 au Grand Bourg (Creuse).Fils d'Antoine Clément,mineur et Angeline Maria ARNAUD.Marié le 12 décembre 1931 à Pontarion avec Marie Germaine MARTEAU. 

39 ans.

AUBRY Georges René Michel,né le 28 juillet 1920 à Flayat.Soldat Maquis (estafette).Mort pour la France des suites de ses blessures dans un accident,le 19 septembre 1944 au N°184 rue du Faubourg Saint Antoine,à l'hôpital Saint Antoine de Paris XIIéme.Fils de Louis,facteur des Postes et Marie Eugènie Philomène FAURIAUX,marchande foraine.Marié avec Paulette Aline BAUER.

Chauffeur.Habite au 3 rue de la Corréze à Paris XIXéme.

24 ans.

AUCHATRAIRE Charles Eugène Camille,né le 22 janvier 1910 à La Chapelle Baloue.Sergent Maquis.Fait prisonnier le 2 août 1944 à La Chapelle Baloue.Mort pour la France fusillé par les Allemands,en représailles, le 14 août 1944 à la "Carrière des Grises" à Prémilhat (Allier).Fils de Jules Paul Julien,boulanger et Marie Julie Annette GAUDON,boulangère.Marié le 24 février 1934 à La Chapelle Baloue avec Mauricette Madeleine Céline PINARD.

Interné Résistant.

Boulanger.

34 ans.

AUFFRET Jean François Marie Marcel,né le 16 mai 1918 à "Domaine de Bas"( Puy Malsignat).Sergent Maquis (groupe République).Mort pour la France aux combats de la libération de la ville,avenue de Metz,le 31 août 1944 à Verdun (Meuse).Fils de Jean François et Emilie LAMBOTIN,cultivateurs.Marié....

La 7éme Divison Blindée du général Patton à bénéficié d'une action héroïque de quelques résistants qui ont empêché la destruction du pont "Beaurepaire" sur la Meuse.Jean,lui a été tué un peu plus loin. 

Stèle personnelle à Verdun (au niveau du 54 avenue de Metz en face du "restaurant Beauséjour" avec la mention " Le 31 août 1944 est tombé, pour le combat de la Libération, Jean Auffret, 26 ans, chef du groupe République, passant, salue bien bas ».Inhumé  à la nécropole nationale "du faubourg Pavé"-tombe N°1409 bis (carré 1914/1918).

26 ans

AUPETIT Fernand Henri Lucien,né le 13 octobre 1907 à "La Jarrige" (Nouzerolles).Convoi Compiègne vers Mauthausen le 22 mars 1944.Matricule N° 59510.Mort en déportation le 30 décembre 1944 à Mauthausen-Güsen (Haute Autriche).Fils de Jules,charpentier et Clémentine LAMOUREUX.Marié le 13 février 1926 à Epersy (Savoie) avec Marie Henriette CHAPPUIS.

37 ans.

BARBEZANGE Marcel,né le 15 mars 1915 à Gentioux.Sergent Maquis.Mort pour la France lors d'un accident en revenant d'une opération de parachutage,dans la nuit (23H00) du 2 août 1944 à La Villedieu (Creuse).Fils de Léonard,maître d'hôtel et Adèle ROMANET,maîtresse d'hôtel.Marié avec Paulette VERGNE.

Forgeron.

29 ans

BARLAUD Pierre Marie Barthélemy,né le 8 avril 1920 à Saint Oradoux de Chirouze.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté par les éléments de la "Brigade Jesser" lors d'une attaque, le 27 juillet 1944 au "Chemin de la Goursolle" (Chard-Creuse) le 27 juillet 1944.

24 ans.

BARRAT Paul,né le 19 octobre 1913 à "Grandvaux" (Soubrebost).Soldat Maquis.Mort pour la France abattu par des soldats Français, du Premier Régiment de France, en revenant d'une opération de parachutage à Bélâbre (Indre) le 28 mai 1944 à Vaussujean (Saint Sébastien-Creuse).Fils de Désiré et Céline DEMARGNE,cultivateurs.

30 ans.

BASCOULERGUE Henri Eloi,né le 1er décembre 1892 au N°38 Grande Rue à Aubusson.Arrêté le 9 janvier 1944.Adjudant Maquis.Matricule N°43239.Mort pour la France en déportation des suites de maladie le 15 mars 1944 à Buchenwald (Allemagne-Thuringe).Fils de Pierre Octave,tapissier et Elisabeth LENOIR.Marié le 20 octobre 1919 à Aubusson avec Jeanne Marguerite MERCIER.

Matricule au recrutement de Guéret N°1097.Degré d'instruction N°3.Incorporé le 8 octobre 1913 au 31 éme bataillon de Chasseurs à Pied.Réformé N°2 le 10 août 1914 par la commission de Guéret,pour bronchite suspecte.Maquis du 1er janvier au 16 mars 1944.

Agent d'assurances.Habite place du général Espagne à Aubusson en 1937.

51 ans.

BEAUDERON André,né le 1er novembre 1924 au N°2 rue du Silence à Aubusson.Soldat Maquis.Mort pour la France,tué par les Allemands,lors de l'attaque de la gare le 3 juillet 1944 au niveau de l'embranchement de la route de Gladière,à Parsac (Creuse).Fils de Raymond,tapissier et Olga Léone FRANCOIS.

Mineur à Lavaveix les Mines.Y habite au quartier "Saint Antoine".

Stèle à Parsac et à Lavaveix les Mines.

19 ans.

BENNE Ulysse Félicien Joseph,né le 19 mars 1910 à Bellegarde en Marche.Soldat Maquis.Mort pour la France abattu par les Allemands le 27 juillet 1944 "aux Monts" (Chard-Creuse).Fils de Pierre Jules Marius,tailleur d'habits et Marie Louise Eugènie MARTIN.Marié le 18 avril 1942 à Mautes (Creuse) avec Eliane Jeanne Renée LANGLADE.

Matricule n°375 au recrutement de Guéret.Engagé volontaire à Guéret le 18 août 1930 pour 18 mois.Incorporé à l'intendance militaire de Rambouillet (Yvelines)  au titre du 4 éme régiment de Hussards.Brigadier le 10 février 1931-brigadier chef le 27 mai 1931-maréchal des Logis le 29 août 1931.Du 3 novembre 1931 au 15 février 1931 en stage à Saumur (Maine et Loire).Rengagé le 26 janvier 1932 à Saumur pour 6 mois,au 4 éme régiment de Hussards à partir du 18 février 1932.Le 18 août 1932 passe dans la disponibilité.Rengagé le 19 décembre 1935,pour un an, devant l'intendant militaire de Paris au 3 éme Bataillon de l'Air le 20 mai 1935 en qualité de sergent aux services généraux.Rengagé pour deux ans,le 19 décembre 1935 devant l'intendant militaire de Versailles au 3 éme Bataillon de l'Air.Passe au Bataillon de l'Air N°117,le 13 janvier 1938.Sergent chef le 1er janvier 1939.Effectue une mission en Angleterre,le 1er novembre 1939.Le 1er juin 1942 en affectation à la 2 éme compagnie (Chamalières-Puy de Dôme) et à la 3 éme compagnie de réorganisation le 10 décembre 1942.Adjudant le 1er avril 1942 aux services généraux comme personnel aéronautique non navigant.

Habite au N°52 rue des Batignolles à Paris XVIIéme.

34 ans.

BERBY Antoine,né le 16 septembre 1889 à Faux La Montagne.Arrêté le 5 avril 1944 à Faux La Montagne.Convoi du 12 mai 1944 de Compiègne vers Buchenwald.Matricule N°49489.Mort pour la France en déportation le 25 mai 1944 à Buchenwald (Allemagne).Fils de Pierre,maçon et Mélanie LEGOUTHEIL.Marié le 3 janvier 1914 à Faux la Montagne avec Jeanne Eugènie DEGUILLAUME.

Matricule N°1275 au recrutement de Guéret.Degré d'instruction N°3.Incorporé au 100 éme régiment d'infanterie le 3 octobre 1910.Passe dans la réserve de l'armée active le 1er octobre 1912.Rappelé par décret de mobilisation le 1er août 1914  et dirigé sur le 100 éme régiment d'infanterie de Tulle (Corrèze) le 3 août 1914.Parti aux armées le 8 août 1914.Blessé le 24 août 1914 en Belgique.Evacué sur l'hôpital temporaire N°9 de Nogent Le Rotrou (Eure et Loir).Sorti le 19 septembre suivant et entré au dépôt le 25 octobre.Retour aux armées le 12 novembre 1914.Evacué pour maladie le 22 décembre 1914 à l'hôpital civil de Grenoble jusqu'au 18 mars 1915 puis à l'hôpital N°70 de Grenoble du 18 mars 1915 au 25 mai 1915 et enfin à l'hôpital Bayland de Grenoble du 25 mai 1915 au 11 juillet 1915.Passe au dépôt le 12 juillet 1915 et aux armées le 20 août.Blessé le 25 septembre 1915 à  "La Tranchée Thomas" de Servon (Marne).Rejoint le corps le 14 octobre 1915.Blessé le 19 juin 1918 et évacué sur l'hôpital de Bar le Duc (Meuse).Sorti le 20 juillet suivant.Retour aux armées le 25 juillet 1918.Caporal le 30 septembre 1918.Pension temporaire de 20% par la commission de réforme de Limoges le 9 juillet 1931 pour séquelles de blessures.Dégagé des obligations militaires le 15 octobre 1938 et mis à la disposition de la Défense Passive.

Campagne contre l'Allemagne du 3 août 1914 au 12 juillet 1919.Blessé le 24 août 1914 en Belgique d'une balle à la main gauche.Blessé le 25 septembre 1915 à Servon par éclat d'obus à la jambe gauche-Blessé le 19 juin 1918 à Revin (Ardennes) par éclats de torpille à la tête et à la cuisse droite).cité à l'ordre du régiment N°520 le 15 mars 1917.Cité à l'ordre du régiment N° 905 le 16 novembre 1918-Médaille Militaire par décret du 10 octobre 1930.Médaille de la Victoire et médaille commémorative "Grande Guerre".

Cultivateur-Maçon.Habite au 7 rue Robert de Flers à Paris XVéme en 1914-au 23 rue Viala à Paris XVéme en 1921-au 21 rue des Prairies à Paris XXéme en 1921 puis à Faux Mazuras en 1928.

54 ans.

BOJOLY Pierre,né le 5 février 1923 à ....Convoi Drancy vers Auschwitz le 20 mai 1944.Mort pour la France en déportation le 25 mai 1944 à Auschwitz.

Habite Bourg en Bresse.

21 ans.

BONNET Emile Louis Léonard,né le 11 juin 1911 à Bourganeuf.Soldat Maquis.Mort pour la France lors des combats de la ville contre les Allemands,d'une balle dans la tête, le 8 juin 1944 à Aubusson.Fils d'Antoine et Madeleine PLANCOULAINE,cultivateurs.Marié le 31 octobre 1938 à Saint Amand Jartoudeix (Creuse) avec Hélène Marie Louise MULES.

Gardien de la Paix à Aubusson.Habite à Saint Amand Jartoudeix.

32 ans.

BONNET Jean Henri François Auguste,né le 9 avril 1927 à Royère.Soldat Maquis.Mort pour la France,abattu par les Allemands le 14 juillet 1944 aux "Trois Ponts" (Clairavaux -Creuse).Fils d'Eugène,conducteur d'automobiles et Marie DEVAUD,employée des Postes et Télégraphes.

Il défilait afin de commémorer la fête nationale avec deux de ses compagnons. 

17 ans.

BONNET Louis Sylvain,né le 27 août 1907 au faubourg de l'Etang de Guéret.Sergent Maquis.Mort pour la France lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich", le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat).Fils de Silvain,typographe et Célestine CHOPINET,bijoutière.Marié le 26 mars 1932 à Guéret avec Marie Joséphine CECCAROLI.

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières,avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

Monteur électricien.

36 ans.

BOURDON Georges Joseph,né le 24 septembre 1925 à Aubusson.Soldat Maquis.Mort pour la France,exécuté,lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich"le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat-Creuse).Fils de Félix François,garagiste et Yvette Jeanne LALEAU.

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières,avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

Cultivateur.

Célibataire.

18 ans.

BOUSSARDON Emile Auguste,né le 11 juin 1911 à "La Jaussée" (La Chapelle Baloue).Sergent chef Maquis.Arrêté,pour faits de Résistance,le 2 août 1944 à La Chapelle Baloue puis emprisonné à Montluçon.Mort pour la France,fusillé par les Allemands,en représailles,le 14 août 1944 à "La Carrière des Grises"à Prémilhat (Allier).Fils de Jules Emile,maçon et Rose Célestine Augustine COGNE,couturière.Marié le 29 janvier 1938 à La Chapelle Baloue avec Lucie Simone BARBAUD.

Interné Résistant.

Meunisier.

33 ans.

BOUYER Alfred Célestin,né le 20 avril 1897 à Peyrabout.Maréchal des Logis Chef à la 13 éme Légion de Gendarmerie (brigade de gendarmerie de Bellenaves-Allier).Mort pour la France de maladie le 12 novembre 1944,en son domicile à la gendarmerie de Bellenaves (Allier).Fils de Jean Auguste et Louise Françoise GROSLERON,cultivateurs.Marié le 21 avril 1923 à Peyrabout avec Louise CASSIER.

Matricule N°529 au recrutement de Guéret.Degré d'instuction N°3.Incorporé le 9 janvier 1916 au 21 éme régiment d'artillerie.Passé dans la réserve le 7 janvier 1919.Passé le 16 juin 1919 au 23 éme régiment d'artillerie.Nommé élève garde à cheval le 6 juillet 1928 et affecté à la 2 éme Légion de Garde Républicaine mobile au peloton N°25 de Périgueux.Affecté à la 13 éme Légion de gendarmerie le 14 décembre 1938.Campagne contre l'Allemagne du 10 janvier 1916 au 18 octobre 1919.Cité à l'ordre du régiment N°85 le 16 novembre 1918 : "Brigadier plein d'allant,toujours prêt à marcher,a vaillamment accepté d'aller en pleine nuit par un chemin battu par des tirs ennemis,chercher un caisson Allemand dans nos premières lignes.A bien rempli sa mission."

Croix de guerre avec étoile de bronze-Médaille de la Victoire-Médaille commémorative "Grande Guerre".

Habite aux "Moulines" à Maisonnisses en 1928.

47 ans.

BRETON Gabriel,né le 28 avril 1908 à Aubusson.Soldat Maquis.Arrêté le 8 juin 1944 par les Allemands suites aux combats d'Aubusson du 7 et 8 juin.Mort pour la France exécuté par les Allemands le 9 juin 1944 à "Bavard" (Condat en Combraille).Fils d'Antoine,journalier et Eugènie RAVET,ouvrière en tapisserie.Marié le 29 octobre 1928 à La Chaussade (Creuse) avec Clémentine PERIGORD.

Il se trouvait prisonnier dans le convoi Allemand qui allait sur Clermont Ferrand.Ils fûrent attaqués par un convoi de Maquisards venant de l'Allier et du Puy de Dôme et se dirigeant vers "Le Mont Mouchet" (Haute Loire).lls seront 32 tués ce jour là.

Ouvrier tapissier.

36 ans.

BRU Aimé Joseph,né le 19 avril 1920 à Saint Martin Château.Soldat Maquis.Mort pour la France au combat le 20 juillet 1944 à Saint Sulpice le Dunois.Fils de Pierre Marie Apollonius,sabotier et Clémence PECHALAT.

24 ans.

BRUN Albert Lucien,né le 8 avril 1922 "aux Baux" (Saint Oradoux de Chirouze).Soldat Maquis.Mort pour France abattu par un Milicien le 26 mai 1944 à Saint Pardoux le Vieux (Corrèze).Fils de Victor et Marie Françoise BREUILLE,cultivateurs.

21 ans.

BRUT René,né le 24 février 1923 à Aubusson.Soldat Maquis.Mort pour la France,exécuté,en représailles, par les Allemands le 15 juillet 1944 "au Camp"au milieu du champ de tir (Bourg Lastic-Puy de Dôme).

Il avait été fait prisonnier,dans une embuscade,le 14 juillet à Clairavaux (Creuse).

20 ans.


 

BUSSIERE Louis Etienne Prosper,né le 26 décembre 1902 au N°82 de la Grande Rue à Aubusson.Lieutenant Maquis.Mort pour la France, sur les lieux d'un parachutage allié,prés de l'étang de Rougemont,contre les Allemands (de la 49 éme Panzerbrigade "SS"),le 26 août 1944 aux combats d'Oissery (Seine et Marne).Fils d'Alexandre,tapissier et Françoise Marie GUILLAUMOT,institutrice.Marié le 6 mai 1930 à Paris Xéme avec Marguerite Léontine BROUTIN.

Incorporé le 18 novembre 1922 au 31e régiment d’aviation à Tours comme Elève officier de réserve.Le 16 mai 1923, il est admis au cours d’élève-officier de réserve de l’aéronautique. Il est nommé sous- lieutenant de réserve le 15 novembre 1923. Il participe à la campagne en Pays Rhénans du 7 décembre 1923 au 15 mai 1924.A la fin de son service militaire, le 16 mai 1924, il se retire à Aubusson.Par décret en date du 21 juin 1927,est promu lieutenant de réserve pour prendre rang à compter du 14 avril 1927.Le 1er août 1928,est affecté au centre mobilisateur d’aviation n° 31 oû il accomplit une période obligatoire de 25 jours.Affecté à la 3e compagnie du bataillon de l’air N°109, le 5 septembre 1939.Rayé du personnel navigant et classé le 19 décembre 1939 dans le corps des officiers de réserve des cadres sédentaires et maintenu dans son grade de lieutenant.Le 23 juin 1940, cité à l’ordre de l’Armée Aérienne comportant attribution de la Croix de Guerre avec palme.Du 11 juin 1940 au 25 juin 1940, prend part à la campagne contre l’Italie. Le 1er août 1940, par suite de la dissolution de la compagnie de l’air N°9/121, il est affecté au bataillon de l’air de Salon-de-Provence (Bouches du Rhône) à la 2ecompagnie.Le 1eraoût 1944, s’engage dans les Forces Françaises de l’intérieur dans la compagnie du capitaine André CHARPAUX dans le bataillon du commandant Charles HILDEVERT.       

Conducteur de travaux.

Inhumé au carré militaire de Villemomble (Seine Saint Denis).

41 ans.

BUTTE Maurice Pierre,né le 4 novembre 1921 à Boussac-Ville.Soldat Maquis.Arrêté puis fusillé (avec 10 autres compagnons) par les Allemands,sur les ordres de la Gestapo, le 15 juin 1944 "aux Cabanes" à Louroux de Bouble (Allier).Fils de Jean Baptiste,cultivateur et Héléoïse Françoise MARTIN,cultivateurs.

Stèle au cimetière de Louroux de Bouble.

Célibataire

22 ans.

CAGNOL André,né le 27 octobre 1924 à Jarnages.Soldat Maquis.Mort pour la France fusillé par les Allemands le 5 septembre 1944 à Oorbeek (Belgique-Brabant).Fils d'Héloïse Marie Louise,ouvrière en couture.

Une rue de Jarnages porte son nom.

Célibataire.

20 ans.

CAILLAUD Georges Joseph Alexandre,né le 24 décembre 1922 à Bussière Dunoise.Convoi Compiègne vers Buchenwald du 22 janvier 1944.Matricule N°43215.Mort en déportation le 16 décembre 1944 à Flossenbürg (Allemagne-Bavière).Fils de Jean Baptiste et Georgette Marguerite PETIT.

Célibataire.

21 ans.

CHAMBINAUD Raymond,né le 21 novembre 1921 à "Champroy" (Saint Dizier Leyrenne).Mort pour la France,au combat le 9 juin 1944 à "La Gasne du Clos" (Montboucher- Creuse).Fils de Léon,maçon et Eugènie Léonie BOURRIQUE,cultivatrice.

Il appartenait à un groupe de Maquisards dont le camion c'est retrouvé en face d'une colonne Allemande.

Célibataire.

Cultivateur.

22 ans.

CHAMBRAUD Lucien Camille,né le 16 septembre 1920 à Saint Amand Jartoudeix.Soldat Maquis.Mort pour la France,exécuté par les Allemands,lors d'une attaque (Brigade Jesser-colonne Coqui) le 17 juillet 1944 à Faye Froide-Boissieux (Châtelus le Marcheix-Creuse).Fils de Joseph et Marie BERGER,cultivateurs.

Cultivateur.Stèle sur place.

Célibataire.

23 ans.

CHAMPEME Louis,né le 22 novembre 1903 à Bourganeuf.Soldat Maquis.Mort pour la France au combat le 9 juin 1944 à "La Gasne du Clos" (Montboucher-Creuse).Fils de Louis,menuisier et Françoise PARPEIX,couturière.Marié le 3 avril 1926 à Fontenay sous Bois (Val de Marne) avec Madeleine Simone LEGRAND.

Il appartenait à un groupe de Maquisards dont le camion c'est retrouvé en face d'une colonne Allemande.

Electricien.Stèle sur place.

40 ans.

CHAMPEMONT Henri Emile,né le 29 octobre 1910 à"La Réjasse" (Bourganeuf).Soldat Maquis.Mort pour la France au combat contre les Allemands,le 10 juillet 1944 au carrefour de "La Bosse" à Jezot (Allier).Fils de Léonard,papetier et Thérèse FOUGERON.

Forces Françaises de l'Intérieur de la Creuse.1 ère compagnie du bataillon "Mortier".

Matricule N°1254 au recrutement de Guéret.Degré d'instruction N°2.

Incorporé le 21 octobre 1931 au 126 éme régiment d'infanterie.Passe dans la réserve le 7 octobre 1932 au centre de mobilisation d'infanterie n°123.Se retire à Saint Amand Jartoudeix.Passe au centre de mobilisation d'infanterie N°133 le 24 mai 1936.Rappelé à l'activité le 5 septembre 1939 au 321 éme régiment d'infanterie.Passé au dépôt N°28 du Génie à la compagnie télégraphique,le 2 avril 1940.Démobilisé par le centre de Villeneuve de Berg (Ardèche) le 22 juillet 1940.

Campagnes contre l'Allemagne du 6 septembre 1939 au 21 juillet 1940-dans les FFI du 8 juin 1944 au 11 juillet 1944.

Célibataire.

Conducteur d'autobus.Habite Bourganeuf en 1936- à Montluçon chez M.Giraudas et travaille à "Dunlop" en 1938.

33 ans.

CHARLES Noël Alexandre,né le 25 décembre 1916 à "La Fayolle"( La Chaussade).Adjudant Maquis.Mort pour la France lors d'une mission en vélomoteur,par un soldat Allemand,d'une rafale de fusil mitrailleur, le 27 juillet 1944 à Saint Priest d'Evaux.Fils de Jean Baptiste et Eugènie Marie PITIOT,cultivateurs.Marié avec Marthe Jeanne BERNARD.

Forces Françaises de l'Intérieur,compagnie N°10-Bataillon N°12.

28 ans.

CHASSAGNE Raymond Théophile Alexandre,né le 27 mai 1922 à Saint Agnant Prés Crocq.Soldat Maquis.Mort pour la France en service commandé,le 1er juin 1944  "au Naberon" (Crocq-Creuse).Fils de Jean ,charpentier et Marie TIXIER.

Cultivateur.

Célibataire.

22 ans.

CHAUSSAT Robert Emile,né le 22 février 1920 à  "Courbarioux" (Saint Médard la Rochette).Mort pour la France,abattu par les Allemands le 26 août 1944 avenue d'Eysins à Bordeaux-Cauderan.Fils de Louis,cimentier et Ida Gabrielle LAPORTE.

Faisait partie du "Groupe Riou".Il avait reçu l'ordre d'aller récupérer,à bord de l'ambulance municipale, du matériel et des denrées que les Allemands avaient laissé.C'est en revenant qu'ils rencontrèrent deux patrouilles Allemandes qui firent feu,en faisant trois morts.

24 ans.

CHAVEPEYRE Elie Emile Pierre,né le 18 mai 1901 à Marsac.Matricule N°77113.Mort en déportation le 13 novembre 1944 au kommando de Ellrich (Allemagne-non loin de Dora-Weimar).Fils d'Emile (Lieutenant au 248 éme régiment d'infanterie-campagne contre l'Allemagne du 4 août 1914 au 16 mars 1919-Chevalier de la Légion d'Honneur-Croix de guerre 14/18-deux blessures-deux citations) et Etiennette Marie Marguerite HEBRE,instituteurs.Marié le 28 juillet 1924 à Aubusson avec Marie Louise FRESSINGE.

Matricule N°1746 au recrutement de Magnac Laval.Degré d'instruction N°3.Incorporé le 5 novembre 1922 au 52 éme régiment d'artillerie.Première classe dans la réserve le 8 mai 1924.Rappelé sous les drapeaux le 8 septembre 1939 par ordre de mobilisation générale.Affecté au peloton hors rang le 4 octobre 1939.A l'état major de la subdivision de Guéret et pris en subsistance à la 6 éme compagnie du 133 éme régiment régional .Passe au noyau N°60 le 1er janvier 1940.Démobilisé par le centre de démobilisation du canton de Guéret le 20 juillet 1940.Se retire à Saint Bard (Creuse).

Campagne en orient du 22 février 1923 au 26 septembre 1923.

Habite Vatan (Indre) en 1925-Lavaveix les Mines en 1926-Thiers au N° 61 rue de Lyon en 1927-Montluçon au N°1 rue Pasteur en 1932-Aubervilliers au 15 rue du Midi en 1933-Aubervilliers au N°15 rue de Pantin en 1936-Paris XIIéme au N°8 rue Fernand FOURREAU en 1938.

Employé de Régie-Vérificateur des contributions indirectes.

43 ans.

CHAZEIRAT Victor Auguste,né le 18 septembre 1878 à Sardent.Soldat Maquis.Mort pour la France,exécuté,lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich" le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat-Creuse).Fils de Jean,maçon et Anne DECOUX,tisserande.Marié le 13 mars 1906 à Janaillat (Creuse) avec Marie Adeline PETIT.

Matricule N°1945 au recrutement de Limoges.Degré d'instruction N°3.Ajourné à un an pour "faiblesse" en 1899 et 1900.Classé dans les services auxiliaires pour "faiblesse" en 1901.Arrivé au corps le 28 décembre 1914.Parti en renfort au 89 éme régiment territorial d'infanterie le 12 mai 1915.Passé au 160 éme régiment d'infanterie le 26 mai 1917.Passé au 24 éme régiment territorial d'infanterie le 25 novembre 1918.Envoyé au dépôt mobilisateur du 78 éme régiment d'infanterie.Demobilisé le 29 janvier 1919-se retire à Janaillat.Maintenu service armé par la commission de réforme de Limoges le 20 mars 1920.Affecté au 107 éme régiment d'infanterie le 15 novembre 1926.

Campagne contre l'Allemagne du 28 décembre 1914 au 29 janvier 1919.

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières,avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

Maçon à Janaillat en 1919.

65 ans.

CHEVALIER François,né le 26 mai 1894 au N°3 Petite Rue du Mont à Aubusson.Capitaine Maquis.Arrêté puis emprisonné à Guéret puis à Limoges en 1943,relâché puis de nouveau arrêté sur dénonciation.Matricule N°62146.Convoi Compiègne vers Mauthausen du 6 avril 1944.Mort pour la France en déportation le 6 juillet 1944 à Mauthausen (Autriche).Fils de Jean Baptiste,tapissier et Marie Marceline DECOURTEIX,couturière.

Incorporé le 9 août 1916 au 121 éme régiment d'infanterie.Classé service auxiliaire par la commission de réforme de Montluçon le 21 décembre 1916.Passé au 115 éme régiment d'infanterie le 29 janvier 1917.Maintenu service auxiliaire car inapte définitivement à faire campagne par la commission de réforme de Saint Dizier le 17 septembre 1917.Passé dans la réserve de l'armée active le 15 décembre 1917.Mis à la disposition du dépôt des métallurgistes ) Paris le 12 février 1918.Passé au 121 éme régiment d'artillerie de campagne le 14 février 1918.Relevé d'usine le 25 avril 1918.Passé au 13 éme régiment d'artillerie de campagne le dit jour.Envoyé en congé illimité de démobilisation le 9 mai 1919.Certificat de rappelé à l'activité par décret de mobilisation.Affecté à l'atelier de construction de Roanne à la 218 éme compagnie d'ouvriers de renforcement.Arrivé au corps le 4 octobre 1939.Maintenu au service auxiliaire par la commission de réforme de Roanne du 21 novembre 1939 maladie .Renvoyés dans ses foyers et classé dans la position "sans affectation"le 24 novembre 1939.Rayé des contrôles des compagnies d'ouvriers de renforcement de l'atelier de construction de Roanne le 25 novembre 1939.

campagne contre l'allemagne : sur le pied de guerre CS du 10 août 1916 au 28 janvier 1917-aux armées sous les ordres du général commandant en chef CD du 29 janvier 1917 au 16 septembre 1917-sur le pied de guerre CS du 17 septembre 1917 au 11 février 1918-sur le pied de guerre CS du 25 avril 1918 au 11 novembre 1918.campagne de France 1940 : sur le pied de guerre CS du 25 mars 1940 au 15 juin 1940-aux armées sous les ordres du général commandant en chef CD du 16 juin 1940 au 24 juin 1940-FFI CD du 1 octobre 1943 au 7 février 1944-déporté résistant du 8 février 1944 au 6 juillet 1944 CD.

 

Homologué capitaine FFI pour prendre rang du 1er février 1944 par décret du 26 octobre 1945 paru au J.O du 20 avril 1945 page 7696-3éme colonne)

Cafetier.

50 ans.

CHEVALIER Pierre Louis,né le 5 janvier 1906 au N°11 rue des Tanneurs à Aubusson.Arrêté le 9 janvier 1944.Matricule N°43240.Convoi Compiègne vers Buchenwald du 22 janvier 1944.Mort en déportation le 27 mars 1944 à Flossenbürg (Allemagne-Bavière).Fils de Joseph François,ébéniste et Marie DUMONTHEIL,ouvrière en tapisserie.Marié le 9 avril 1928 à Aubusson avec Suzanne REYNAUD.

37 ans.

CHOMIOL Lucien,né le 17 octobre 1924 à "Traslafont" (Azat Châtenet).Soldat Maquis des Corps Francs de la Libération.Mort pour la France au combat par éclat de mortier,lors d'une attaque Allemande le 17 juillet 1944 à "La Côte de Peumiot" (Saint Pierre Bellevue-Creuse).Fils d'Aristide,cantonnier et Marie AMATHIEU,cultivatrice.

Un avion de reconnaissance Allemand a repéré un groupe de Maquisards et à pu indiquer leurs coordonnées au troupes au sol.

Célibataire.

19 ans.

CITERNE Emile Auguste Isidore,né le 27 juin 1922 à "La Borne" (Blessac).Mort pour la France.Disparu entre le 1er et le 15 juin 1944 dans la région de Montbéliard (Doubs).Fils d'Auguste et Augustine Marie BONISSANT,cultivateurs.

22 ans.

COUCAUD André Camille,né le 9 septembre 1920 "aux Combes" (Saint Hilaire le Château).Soldat Maquis.Mort pour la France au combat le 16 juillet 1944 au "Cherchaleix" (Vidaillat-Creuse).Fils d'Arsène et Léonie Germaine PEYRAJOUX,cultivateurs.

Cultivateur

Célibataire.

23 ans.

COUTURIER Charles,né le 7 février 1923 à Aubusson.Soldat Maquis.Mort pour la France,fusillé en représailles,le 15 juillet 1944 au "Camp",au milieu du champ de tir de Bourg Lastic (Puy de Dôme).

Il avait été fait prisonnier,dans une embuscade,le 14 juillet à Clairavaux (Creuse).

21 ans.

COUTY Robert,né le 16 avril 1922 à Saint Amand Jartoudeix.Soldat Maquis.Mort pour la France le 22 août 1944 à Bosmoreau les Mines (Creuse).

22 ans.

DELARBRE Jean Baptiste,né le 23 juin 1921 à Aubusson.Soldat Maquis.Mort pour la France au combat,lors de l'attaque d'éléments de la brigade "Jesser", le 8 juillet 1944 à "Lustrande" (Brezons-Cantal).

Il sera tué avec quatre de ses compagnons.

23 ans.

DESPRADELLES Marie Lucie,née le 8 février 1893 "au Theil" (Lépinas).Sous lieutenant Maquis.Forte activité de Résistance avec son époux.Morte pour la France,tuée par des éléments de la "brigade Jesser", le même jour que l'école et que divers bâtiments de Vidaillat fûrent incendiés,le 17 juillet 1944 à Nadapeyrat (Soubrebost-Creuse).Fille de Louis Auguste et Philomène VALLADEAU,cultivateurs.Marié 28 janvier 1911 à Lépinas avec Aristide Ferdinand VALERON (cultivateur-soldat de deuxième classe au 278 éme régiment d'infanterie,mort pour la France le 20 septembre 1914 à Touvent (Oise), à l'âge de 30 ans) puis le 30 décembre 1920 à Peyrabout (Creuse) avec Isidore GASNIER.

Cultivatrice.

51 ans.

DUBAYLE Jean François,né le 3 février 1922 à Gentioux.Soldat Maquis.Mort pour la France,exécuté par les éléments de la "Brigade Jesser" lors d'une attaque,le 27 juillet 1944 au "chemin de la Goursolle" (Chard-Creuse).Fils de Jean,menuisier et Angèle DELAMICHEL.

Célibataire.

22 ans

DUCOURET André Hippolyte,né le 30 novembre 1895 à Saint Sébastien.Sergent Maquis.Arrêté sur dénonciation le 3 août 1944 pour faits de Résistance.Emprisonné à Guéret puis à Montluçon.Mort pour la France,fusillé par les Allemands en représailles,le 14 août 1944 à "La Carrière des Grises"à Prémilhat (Allier).Fils d'Eugène et Delphine MARTIN,cultivateurs.Marié le 18 avril 1922 à Saint Sébastien avec Yvonne Marie Alice BAILLY.

Registre matricule N°903 au recrutement de Guéret.Degré d'instruction N°3.Incorporé le 18 décembre 1914 au 7 éme régiment d'infanterie.Passé au 9 éme régiment d'infanterie le 18 mai 1915.Parti aux armées le 18 mai 1915.Evacué,blessé le 1er mai 1917.Retour aux armées le 29 octobre 1917 au 161 éme régiment d'infanterie.Passé dans la réserve active le 15 décembre 1917.Démobilisé le 21 septembre 1919.Classé dans l'affectation spéciale au titre du tableau N°4 de la 13 éme région pour une durée de trois mois en qualité de boulanger à la gare Saint Sébastien (Vaussujean-Creuse) le 6 octobre 1939.

Campagne contre l'Allemagne du 18 décembre 1914 au 20 septembre 1919.

Blessé le 1er mai 1917 à Moronvillers (Marne) par éclat d'obus à la jambe et épaule droite.

Citation à l'ordre du régiment N°90 du 16 mai 1918.

Croix de guerre 14/18 avec étoile de bronze.

A titre posthume :Croix de guerre 39/45 avec palme-Médaille de la Résistance.Médaille militaire

Boulanger.

48 ans.

DUPRE Maurice,né le 25 juillet 1922 à "Nouaillat" (Magnat l'Etrange).Soldat Maquis.Mort pour la France au combat,lors de l'attaque de la ville, le 8 juin 1944 à Tulle (Corrèze).Fils de Martin,garde au Camp de La Courtine et Alice LAVEIX.

Célibataire.

21 ans.

DURAND André Jean,né le 2 décembre 1920 à Boussac.Mort pour la France,fusillé par les Allemands en représailles,le 14 août 1944 à "La Carrière des Grises" à Prémilhat (Allier-Creuse).Fils de Sylvain Paul Georges,agent général d'assurances et Nathalie Marguerite Marie Antoinette PASQUET.

Célibataire

23 ans.

ETHEVE Maurice Frantz,né le 14 août 1905 à Arrènes.Lieutenant Maquis.Arrêté le 9 août 1944 à Rodez (Aveyron) pour faux documents.Mort pour la France,fusillé par les Allemands,lors de leur retrait de la ville le 17 août 1944 sur le champ de tir de Sainte Radegonde (Aveyron).Fils d'Antoine et Victorine Anne Marie JABELY,instituteurs.Marié le 25 janvier 1936 à Villefranche de Panat (Aveyron) avec Francette ANGLES.

Chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume (17 décembre 1959).

ingénieur à la société Sorgue et Tarn à Villefranche de Panat.

 

39 ans.

FAUCHER Georges,né le 13 juillet 1920 à Vallière.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich"le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat).

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières,avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

23 ans.

FAURE Désiré Henri,né le 14 mai 1891 à Morterolles.Sous lieutenant Maquis à la 2éme compagnie des Corps Francs de la Libération.Mort pour la France,exécuté par des éléments de la "Brigade Jesser" pour faits de Résistance,le 18 juillet 1944 à "Nadapeyrat" (Soubrebost-Creuse).Fils de Jules et Marguerite DUMONTEIL,cultivateurs.Marié le 7 avril 1919 à Soubrebost avec Marthe THEVES puis le 19 mai 1928 à Saint Pierre le Bost (Creuse) avec Marie MAURY.

Matricule N°2237 au recrutement de Limoges.Degré d'instruction N°3.Appelé à l'activité le 8 octobre 1912 au 100 éme régiment d'infanterie.Mobilisé le 2 août 1914.Aux armées le 25 février 1915.Au 412 éme régiment d'infanterie le 23 mars 1915.Première classe le 1er octobre 1915.Evacué de Verdun le 11 mars 1917 pour maladie et entré à l'hôpital Canadien complémentaire N°34 de Troyes du 11 mars 1917 au 11 avril 1917 puis à l'hôpital N°14 à Bordeaux du 12 avril au 1er mai 1917 puis à l'hôpital auxiliaire N°12 de Bordeaux du 1er mai 1917 au 29 juin 1917.A l'hôpital "Faucher" de Bordeaux du 29 juin au 1er juillet 1917.Rentré au dépôt le 11 juillet 1917.Retour aux armées le 23 février 1918 au 78 éme régiment d'infanterie.Envoyé en congé illimité de démobilisation le 13 août 1919 au 63 éme régiment d'infanterie.Passé par changement de résidence au dépôt mobilisateur du 4 éme zouaves le 20 novembre 1919.Dans la réserve au 126 éme régiment d'infanterie le 1er juin 1921.

Campagne contre l'Allemagne du 2 août 1914 au 13 août 1919.Atteint d'un coup de pied de cheval provoquant un abcès à la jambe gauche le 3 mars 1917 à Verdun.

Chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume.(décret du 30 décembre 1959).

Maire de Soubrebost.Agriculteur.Hbaite au 59 rue Orfila à Parix XXéme en 1919.A Nadapeyrat en 1921.

53 ans.

FERRAND Jean Baptiste,né le 22 septembre 1920 à Saint Quentin la Chabanne.Soldat Maquis.Mort pour la France,exécuté par les éléments de la "Brigade Jesser" lors d'une attaque le 27 juillet 1944 "au chemin de La Goursolle" (Chard-Creuse).

Célibataire

23 ans.

FOURGEAUD André,né le 28 juin 1920 à Saint Sylvain Montaigut.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich" le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat).

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières,avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

Célibataire.

23 ans.

FOURNAUD Roger Jean Victor,né le 2 juin 1923 à "Mourgoux" (Puy Malsignat).Soldat Maquis.Mort pour la France ,fusillé en représailles,le 15 juillet 1944 au "Camp",au milieu du champ de tir de Bourg Lastic (Puy de Dôme).Fils d'Antoine Jean et Marie Mathilde BERNARD,cultivateurs.

Il avait été fait prisonnier,dans une embuscade,le 14 juillet à Clairavaux (Creuse).

Célibataire.

21 ans.

GAGNET Albert Clément Fernand,né le 15 novembre 1907 à "Ansannes" (Saint Etienne de Fursac).Arrêté le 15 janvier 1944.Matricule N°59954.Convoi Compiègne vers Mauthausen du 22 mars 1944.Mort en déportation le 13 mai 1944 à Mauthausen (Autriche-Haute Autriche).Fils de Jules Albert Firmin,charron et Marie CERBELAUD. 

36 ans.

GALVAING François André,né le 30 juillet 1914 à Genouillac.Adopté par la Nation le 20 juin 1925.Garde des voies de communications à la brigade de Port à Binson (Marne).Mort pour la France au N°53 rue Simon à l'hôpital civil de Reims (Marne) le 16 mai 1944.Fils d'Auguste (pensionné "Grande Guerre" pour tuberculose),chaudronnier et Françoise Marie CHATONNET.Marié le 23 décembre 1940 à Ville en Tardenois avec Madeleine Bernadette BARY.

29 ans.

GARY Jean Hippolyte Louis,né le 6 mai 1925 à Saint Sébastien.Soldat Maquis.Mort pour la France au combat au matin du 27 juillet 1944 à "l'Allemandie"(Ambernac-Charente).Fils de Maurice Hippolyte,employé au "Paris Orléans" puis chef de gare (lui même chef du "Maquis Foch",né le 28 novembre 1898 au N°141 rue des Rentiers à Paris XIIIéme et décédé le 6 octobre 1973 à Saint Sébastien) et Marie Louise Odette PATIJAUD.

Il est au fusil mitrailleur avec son servant couvrant ses autres compagnons du Maquis "Foch" contre un peloton de cyclistes Allemands.Ils seront achevés et dépouillés de leurs effets.Leurs corps récupérés le soir.

Une rue de Saint Sébastien porte les noms du fils et du père.

Célibataire.

18 ans.

GASNE Maxime Arsène,né le 27 octobre 1922 à Felletin.Soldat Maquis.Mort pour la France,exécuté par les Allemands le 9 juin 1944 à Saint Avit (Puy de Dôme).Fils de Jules Victor,boucher et Amélie LAPETITE.Marié le 25 octobre 1941 à Commentry (Allier) avec Gisèle Eliane Louise YANG.

Il se trouvait prisonnier dans le convoi Allemand qui allait sur Clermont Ferrand.Ils fûrent attaqués par un convoi de Maquisards venant de l'Allier et du Puy de Dôme et se dirigeant vers "Le Mont Mouchet" (Haute Loire).lls seront 32 tués ce jour là.Maxime fait partie des trois Maquisards qui avaient pu s'enfuir et qui ont été rattrapés à Saint Avit.

21 ans

GATIEN Jean Ernest Léon,né le 6 avril 1899 au N°4 rue du Collège à Aubusson.Soldat Maquis.Mort pour la France lors des combats de la ville contre les Allemands, le 8 juin 1944 à Aubusson.Fils d'Emile,employé de fabrique et Louise GAYET,couturière.Marié le 21 avril 1924 à Aubusson avec Alice Jeanne COMBAS. 

Matricule N°1016 au recrutement de Guéret.Degré d'instruction N°3.Aprés avoir été ajourné pour faiblesse en septembre 1918 il est incorporé le 6 octobre 1920 au 38 éme régiment d'infanterie.Hospitalisé à l'hôpital militaire de Guéret.Dirigé le 12 janvier 1921 sur le CRJP d'Aurillac (Cantal) pour 3 mois de stage en tant que moniteur FJP..Passe dans la disponibilité le 2 mars 1922 et dans la réserve le 15 mars 1922 au 78 éme régiment d'infanterie.Se retire à Bully Grenay (Pas de Calais).Passe au 126 éme régiment d'infanterie le 1er janvier 1924.Dans la réserve passe au 64 éme régiment de Tirailleurs Nord Africains stationné à Guéret le 1er avril 1924.Centre de mobilisation coloniale d'infanterie N°129 le 1er mai 1929.Classé dans l'affectation spéciale le 8 avril 1939 pour renfort à la compagnie des "Forges et Aciéries" de la Marine à Saint Chamond (Loire).Rappelé à l'activité le 13 septembre 1939 à la même affectation.Démobilisé le 17 juillet 1940.Sert dans les Forces Françaises de l'Intérieur sous les ordres du commandant MOULON le 8 juin 1944 (certificat d'appartenance N°4617 du 25 novembre 1949). 

Tapissier.Habite Suresnes au N°6 rue du Pont à Suresnes en février 1923 puis en septembre de la même année chez "M.Poutard",hôtelier route de Clermont à Aubusson.

45 ans.

GAULON Jean,né le 9 février 1925 à Saint Dizier.Mort pour la France fusillé par les Allemands en représailles,le 14 août 1944 à "la Carrière des Grises" à Prémilhat (Allier).

Habite Chambon Sainte Croix (Creuse).

20 ans.

GAUTHIER Fernand Jean,né le 27 septembre 1920 à Saint Yrieix les Bois.Soldat Maquis des Corps Francs de la Libération de la Creuse.Mort pour la France lors de l'attaque du hameau par des éléments de la "Brigade Jesser", le 17 juillet 1944 à "Cosnat"(Vidaillat).Fils de Félicien et Germaine Marie Pauline AUBRETON.

Célibataire.

23 ans.

GEOFFRE Guillaume,né le 6 mai 1864 à "Marlhac" (Saint Martin Sainte Catherine).Tué par les Allemands,en son domicile, le 9 juin 1944 à Saint Martin Sainte Catherine.Fils de Léonard et Marie LYRAUD,cultivateurs.Marié avec Jeanne COUTY.

80 ans.

GERBAUD Albert,né le 18 août 1920 à "La Station" (Montaigut le Blanc).Adopté par la Nation le 6 janvier 1932.Soldat Maquis des Corps Francs de la Libération.Mort pour la France des suites de ses blessures en service commandé,le 9 septembre 1944 à Bourganeuf (Creuse).Fils d'André Alexis (brigadier au 17 éme régiment de chasseurs pendant la Grande Guerre,blessé par balle à la poitrine en 194,intoxiqué au gaz en 1917,touché par plusieurs maladies,prisonnier évadé,médaille militaire,pensionné à 10% le 14 mars 1938),charpentier couvreur à la Société Mornes à Montaigut et Andrée Alexandrine CAILLAUD.

24 ans.

GERBAUD Didier Roland,né le 4 juillet 1926 à Busseau sur Creuse.Soldat Maquis.Mort pour la France,fusillé surement par les Allemands,le 8 juin 1944 à Saint Amand Montrond (Cher).

Suite au débarquement,la répression s'accentue partout en France,des éléments de la "Brigade Jesser",de la Milice et du 1er Régiment de France vont investir la ville avec l'aide d'avions de reconnaissance.Didier et 7 de ses compagnons sont fusillés.En comptant  d'autres Maquisards et civils il y aura 19 tués ce jour là.

17 ans.

GERBAUD Roger,né le 19 janvier 1922 à "La Montagne" ( Le Grand Bourg).Lieutenant Maquis.Arrêté le 17 mai 1944 au combat de  "La Bonnelle" (Saint Maurice la Souterraine).Condamné à mort par des juges Français.Mort pour la France le 23 juin 1944,fusillé par des Miliciens à 18H10,à la maison d'arrêt, au N°17 bis place du "Champ de Foire" à Limoges (Haute Vienne).Fils d'Eugène Jacques Paul Maurice et Ernestine Marie GERBAUD,cultivateurs.

La libération de Limoges intervient le 21 août 1944.

Médaille militaire.

Une rue porte son nom à La Souterraine (Creuse).Une stèle existe au Grand Bourg et à Saint Agnant de Versillat.

Célibataire.

22 ans

GIRAUD Albert Antoine,né le 3 novembre 1882 à Lavaveix les Mines.Arrêté le 8 août 1944 à son domicile par la Police Allemande pour falsification de documents et aide à des personnes Juives.Mort pour la France,fusillé par les Allemands,en représailles le 14 août 1944 à "La Carrière des Grises" à Prémilhat (Allier).Fils de François,ouvrier mineur puis négociant et Alice DUMAS,négociante.Marié le 20 avril 1908 à Saint Hilaire La Plaine (Creuse) avec Marie Octavie Joséphine SUDRON.

Matricule n°393.Degré d'instruction N°4.Incorporé au 80 éme régiment d'infanterie le 15 novembre 1903.Envoyé dans la disponibilité le 18 septembre 1906.Réserve au 78 éme régiment d'infanterie.Rappelé à l'activité par décret de mobilisation le 1er août 1914-aux armées le 16 août 1914 au régiment d'infanterie de Guéret puis au 59 éme régiment d'infanterie le 13 janvier 1918.Blessé par balle à la main droite, le 15 octobre 1918 au Mont d'Origny (Aisne).Démobilisé le 14 mars 1919.Campagne contre l'Allemagne du 11 août 1914 au 13 mars 1919.

Négociant.Adjoint au maire d'Ahun.

61 ans.

GONDARD André Louis,né le 6 août 1921 à Genouillac.Soldat Maquis.Mort pour la France le 27 septembre 1944 à La Celle Dunoise (Creuse).Fils de Paul et Alexandrine Maria CHOLIN,cultivateurs.

Célibataire.

23 ans

GOUDARD André Louis,né le 13 mai 1922 à "Cluptat"( Ceyroux).Soldat Maquis.Mort pour la France au combat,dans l'attaque d'un convoi Allemand au niveau du pont de "Mémanat" sur le Thaurion,le 16 juillet 1944 "à Cherchaleix" (Vidaillat-Creuse).Fils de Louis Auguste et Eugènie ROUSSEAU,cultivateurs.

Tué avec deux de ses compagnons.

Célibataire

22 ans.

GOUMY Roland Roger,né le 30 mars 1916 à Guéret.Chef départemental de l'Armée Secréte.Arrêté le 15 octobre 1943 par la Gestapo à Agen.Emprisonné à Toulouse et condamné à mort par le tribunal militaire Allemand.Mort pour la France fusillé par les Allemands le 5 janvier 1944 à Toulouse (Haute Garonne).Fils d'Emile Gustave,lieutenant au 78 éme régiment d'infanterie et Marguerite Marie TIXIER.

Son corps sera retrouvé en septembre 1944 dans le charnier de "Bordelongue".

Médaille de la Résistance et chevalier de la Légion d'Honneur (1949).Il existe une rue à son nom à Agen.

Célibataire.

27 ans

GUILLOMAT Gustave Pierre,né le 3 septembre 1922 "à Châtres" (Soumans).Soldat Maquis.Arrêté le 7 avril 1944 par la gendarmerie de Montluçon pour vol de tickets de rationnement et de tabac puis prison de Riom (Puy de Dôme) puis transfert à Compiègne.Convoi pour Dachau du 2 juillet 1944 dit "Train de la Mort".Mort sur le chemin de la déportation début mai 1944 (de soif,de mauvais traitements et d'étouffement due à la chaleur extréme dans les wagons).Arrivé mort à Dachau.Fils de Lucien,ouvrier cultivateur et Léonie Marie THAVENOT.  

Combattant Volontaire de la résistance-Déporté politique.

Célibataire.

21 ans.

HABRIAL Gervais Auguste,né le 18 novembre 1920 à Felletin.Soldat Maquis.Mort pour la France le 17 juillet 1944 à Alleyrat (Creuse).

23 ans.

JACQUET Louis,né le 25 janvier 1924 à Jalesches.Soldat Maquis.Mort pour la France le 9 août 1944 à Jalèsches.

20 ans.

JACQUET Paul,né le 20 avril 1918 à Saint Moreil.Soldat Maquis.Mort pour la France lors des combats de la "première" Libération de Guéret,le 7 juin 1944 ,chemin des Amoureux à Guéret.Fils de Joseph et Marie PAIN,cultivateurs.

Cultivateur à Saint Pierre Cherignat.Son décès sera constaté à l'hôpital de Guéret au 35 avenue de la Sénatorerie.

26 ans.

JAMET Marcel Georges,né le 26 janvier 1902 "au Peuronceau" (Guéret).Arrêté le 6 février 1944,par les Allemands prés de Guéret.Convoi Compiègne vers Neuengamme du 21 mai 1944.Matricule N° 30840.Mort pour la France en déportation,le 25 décembre 1944 à Hamburg-Neuengamme (Allemagne du nord).Fils de Louis François,journalier et Rose VELLARD,couturière.Marié le 10 janvier 1925 à Guéret avec Eugènie Henriette MOREAU. 

Forgeron.

42 ans.

JAUBERTY Henri,né le 11 novembre 1923 "à Malmouche" (Châtelus le Marcheix).Adopté par la Nation le 28 octobre 1932.Caporal chef Maquis.Mort pour la France au combat contre les Allemands, le 8 juin 1944 au pont de la gare de La Souterraine (Creuse).Fils de Lucien François et Marie Mélanie CHAMBRAUD,cultivateurs.

Cultivateur.

21 ans.

JOUANIQUE Georges,né le 15 septembre 1922 à Janaillat.Soldat Maquis.Mort pour la France,exécuté lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich"le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat-Creuse ).

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières,avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

21 ans.

JULLIEN Albert,né le 15 janvier 1926 à Lépinas.Soldat Maquis des Corps Francs de la Libération.Mort pour la France au combat,lors d'une attaque Allemande le 17 juillet 1944 à "La Côte de Peumiot" (Saint Pierre Bellevue-Creuse).

Un avion de reconnaissance Allemand a repéré un groupe de Maquisards et à pu indiquer leurs coordonnées au troupes au sol.

17 ans.

LABROUSSE Albert Louis,né le 9 novembre 1896 "à Sagnemoussouse" (Saint Priest la Feuille).Arrêté le 13 octobre 1943.Convoi au départ de Toulouse du 30 juillet 1944.Mort sur le chemin de la déportation, le 2 août 1944 à destination de Buchenwald.Fils de François,maçon et Philomène MATIGNOT.Marié le 1er juillet 1922 à Saint Agnant de Versillat (Creuse) avec Delphine Elisa PARROTIN.

Matricule N°121 au recrutement du 6 éme bureau de la Seine.Incorporé au 60 éme régiment d'infanterie le 2 janvier 1915 comme engagé volontaire pour la durée de la guerre.1er canonnier le 31 mai 1915.Brigadier le 9 octobre 1916.Passé au 208 éme régiment d'artillerie le 14 avril 1917.Passé au 4 éme régiment d'artillerie le 1er juillet 1919.Par changement de domicile,passe au 105 éme régiment d'artillerie le 20 juillet 1922 puis au 112 éme régiment d'artillerie puis au 21 éme régiment d'artillerie le 1er janvier 1924.Rappelé à l'activité le 25 mars 1940 au dépôt d'infanterie N°133-noyau N°20 puis au dépôt d'artillerie N°313 le 1er avril 1940.Dégagé des obligations militaires le 1er décembre 1943.

Campagne contre l'Allemagne du 2 janvier 1915 au 14 septembre 1919.Cité à l'ordre du régiment N°282 du 1er novembre 1918.Croix de guerre avec étoile de bronze-Médaille de la Victoire-Médaille commémorative "Grande Guerre".

Charron.Marchand forain.Habite au N°69 rue Riquet à Paris XVIIIéme.

47 ans.

LACHASSAGNE Charles,né le 13 avril 1925 "à la Chaise Peignen"(Fresselines).Soldat Maquis.Fait prisonnier le 2 août 1944 à La Chapelle Baloue (Creuse) suite à une dénonciation.Emprisonné à Guéret puis à Montluçon.Mort pour la France,fusillé par les Allemands,par représailles le 14 août 1944 à "La Carrière des Grises" à Prémilhat (Allier).Fils de Charles Albert et Augustine Alice Marie JOUINEAU,cultivateurs.

Croix de guerre avec palme-interné Résistant-Médaille de la Résistance.

Boulanger.

Célibataire.

18 ans.

LAFAYE Albert Marcel,né le 30 décembre 1925 à "Reconsat" (Chéniers).Soldat Maquis.Mort pour la France des suites de ses blessures reçues lors de la libération de la ville le 10 septembre précédent, le 20 septembre 1944 à Châteauroux (Indre).Fils d'Henri Eugène,sabotier et Yvonne Marthe Alexandrine MARECHAL.

Célibataire.

18 ans.

LAFAYE Paul Julien,né le 16 février 1880 à "Neuville" (Saint Etienne de Fursac).Responsable Résistance.Arrêté le 25 novembre 1941 par la Gestapo.Condamné à mort par un tribunal militaire Allemand en 1942 pour intelligence avec l'ennemi puis sentence commuée en une peine de prison en Allemagne.Convoi du 14 septembre 1942 "Nach und Nebel".Mort en déportation de mauvais traitements et de fatigue de la captivité le 15 mai 1944 à Sonnenburg (Prusse-Allemagne aujourd'hui en Pologne).Fils de François,menuisier et Marie PIGNET.Marié le 16 février 1906 à Paris XVIIéme avec Marie Louise BURDY puis le 27 février 1919 à Paris Véme avec Mathilde Emilie Hélène BERNARD.

Docteur vétérinaire.

Croix de guerre 14/18-Médaille de la Résistance-Chevalier de la Légion d'Honneur.

64 ans.

LAGARDE Raymond Eugène,né le 5 novembre 1922 à Saint Eloi.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich"le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat-Creuse ).

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières,avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

21 ans.

LAJAT Louis ,né le 11 avril 1922 à Saint Martin Sainte Catherine.Sergent chef Maquis.Mort pour la France par accident (noyade) le 17 septembre 1944 à Montchanin (Saône et Loire).

22 ans.

LAMY André,né le 18 juillet 1920 à "Ville" (Neuvy Saint Sépulchre-Indre).Monument aux morts de Jouillat.Soldat de deuxième classe au 28 éme régiment d'infanterie (venant des Forces Françaises Intérieures- 2e bataillon du Groupe Indre-Est).Mort pour la France dans l'explosion de la caserne Bordessoule le 10 septembre 1944 lors de la libération de Châteauroux (Indre).Fils de Pierre et Marie Juliette BRISSE,cultivateurs.Marié le 22 avril 1941 à Neuvy Saint Sépulchre avec Pauline Noyalle Marie Mathurine GUEGUIN.

Son corps sera retrouvé dans les décombres le 13 septembre.

24 ans.

LANGLADE André,né le 14 janvier 1926 à Mérinchal.Soldat Maquis.Mort pour la France abattu par les Allemands le 14 juillet 1944 aux "Trois Ponts" (Clairavaux -Creuse).

Il défilait afin de commémorer la fête nationale avec deux de ses compagnons. 

18 ans. 

LANGLADE Gaston,né le 3 mars 1914 à Guéret.Soldat Maquis (bataillon Chaumeil).Mort pour la France au combat le 9 juin 1944 au "Moulin de l'Eau" (Peyrat le Château-Haute Vienne).Fils de Léonard,boulanger et Marguerite REDON.

Il fût surpris par l'ennemi pendant qu'il abattait des arbres sur la nationale N°140 et fût tué dans les combat qui s'en suivit.

Cultivateur.Habite au N°80 rue du Puy à Bourganeuf.

Célibataire.

30 ans.

LAPRADE André Rémi,né le 18 janvier 1907 "au Moulin de Châtelus" (Saint Priest La Feuille).Gendarme.Mort pour la France fusillé par les Allemands le 27 mars 1944 à Quinsac (Dordogne).Fils de Charles,meunier et Eugènie BAYARD.Marié le30 avril 1932 à Villars avec Madeleine NOURICHOUX.

37 ans

LASSAUQUE Maurice,né le 18 mars 1908 à La Courtine.Commandant Maquis.Arrêté le 14 octobre 1943 par la gestapo.Mort pour la France,fusillé par les Allemands le 5 janvier 1944 à Toulouse (Haute Garonne).Fils de Pierre Hilaire,brigadier de gendarmerie et Marie Thérèse DUPONT.Marié le 11 avril 1935 à Aire sur l'Adour (Landes) avec Paulette MIEGEVILLE.

Son corps sera retrouvé en septembre 1944 dans une fosse commune du quartier de Bordelongue.Le Guéretois Roland Roger GOUMY (voir fiche) a subit le même sort.

Instituteur puis industriel.

35 ans.

LAURENT Roger Camille Elie,né le 21 février 1914 à "Pierrefitte" (Ahun).Sous lieutenant Maquis.Mort pour la France des suites de maladie le 27 décembre 1944 au N°2 rue de l'Hospice à l'hôpital de Montmorillon (Vienne).Fils de Silvain et Marie Augustine MALTERRE,cultivateurs.Marié avec Andrée Julia JESSON.

Domicilié à Revigny sur Ornain (Meuse).

30 ans.

LAUVERGNAT Fernand Henri,né le 11 août 1924 à Budelière.Arrêté le 1er février 1944 à Budelière,pour aide au Maquis, par la police Allemande de Montluçon avec son frère et son père.Emprisonné à Moulins (Allier) puis convoi Compiègne vers Mathausen le 6 avril 1944.Matricule N°62659.Travaille au kommando de Melk à la construction d'un tunnel dans une colline afin d'y loger une usine de roulements à billes.Mort en déportation le 16 décembre 1944 à Hartheim (Haute-Autriche,prés d'Alkoven).Fils de Georges.

Malade,il fût conduit à Hartheim et fît surement partie du dernier convoi de prisonniers,le 11 décembre 1944 et gazé dans le cadre du programme "Aktion 14f13" destiné à éliminer les prisonniers malades,âgés ou trop faibles pour effectuer des travaux.

Melk fût bombardé par l'aviation Américano-Britannique le 8 juillet 1944 en faisant des centaines de morts et blessés parmis les prisonniers.

19 ans.

LAVIEILLE Charles Roger,né le 31 décembre 1920 à Faux la Montagne.Survivant du convoi Compiègne vers Dachau du 2 juillet 1944 dit "Train de la Mort".Matricule N°77026.Mort pour la France en déportation le 28 novembre 1944 au kommando d'Hersbrück (Tchécoslovaquie) dépendant du camp de Flossenbürg (Allemagne-Haut Palatinat-Bavière).Fils de Léon et Anaïs Marie Gabrielle LALAEUX.

Célibataire.

23 ans.

LECLERE René Martial (Marius..) Pierre,né le 2 mars 1899 à Faux la Montagne.Convoi Compiègne vers Buchenwald le 22 janvier 1944.Matricule N°43235.Mort pour la France en déportation le 10 septembre 1944 à Flossenbürg (Allemagne-Haut Palatinat-Bavière).Fils de François,épicier et Céline MANGOT,sage femme.Marié à Saint Etienne de Fursac le 2 juin 1925 avec Pauline Irma BASSET.

Matricule N°1592.Degré d'instruction N°3.

Incorporé le 22 avril 1918 sur le centre d'instruction de Pau (Pyrénées Atlantiques).Rentre au dépôt du 7 éme régiment d'Infanterie Coloniale le 18 juillet 1918.Passé au 9 éme bataillon du 42 éme régiment d'Infanterie Coloniale le 21 août 1918.Soldat de première classe le 27 janvier 1919.Caporal le 17 février 1919.En subsistance au 1 er Zouaves le 6 avril 1919.Passé au régiment Colonial du Marco le 20 avril 1919.Passé au dépôt du 4 éme colonial de Cavaillon (Vaucluse) le 2 mai 1919.Désigné pour la relève Coloniale.Sergent fourrier le 26 septembre 1919.Passé au 4 éme Colonial (nouvelle formation) le 16 octobre 1919.Dans la réserve le 15 avril 1921.Rappelé sous les drapeaux au 78 éme régiment d'Infanterie le 5 mai 1921.Passé au 30 éme Bataillon de Chasseurs à Pied le 9 mai 1921.Rentre dans ses foyers le 30 juin 1921.Reéaffecté dans les réserves du 126 éme régiment d'infanterie.Centre de mobilisation d'infanterie N°133 le 24 mai 1938.Sergent chef le 14 janvier 1937.Rappelé le 5 septembre 1939 au 442 éme régiment de Pionniers (dépôt d'infanterie N°133).

Campagnes : contre l'Allemagne du 23 avril 1918 au 23 octobre 1919-occupation Pays Rhénans du 5 mai 1921 au 25 juin 1921.

Cultivateur.Notaire.Habite au N° 9 bis boulevard Gambetta à Limoges en 1924 (pendant son droit)-Faux la Montagne en 1925-rue Emile Zola à Aubusson en 1934 (comme notaire).

45 ans.

LELONG Eugène,né le 29 décembre 1911 à Bénévent l'Abbaye.Soldat Maquis.Mort pour la France lors des combats de la ville contre les Allemands, le 9 juin 1944 route de Clermont à Aubusson.Fils d'Henri et Marie PINAUD,cultivateurs.Marié le 31 août 1936 à Felletin avec Blanche GOUNOT.

Electricien.

33 ans.

LEMOINE Georges,né le 13 décembre 1923 à Sainte Feyre.Soldat Maquis.Mort pour la France au combat le 3 août 1944 "aux Bois de Grammont" à Saint Sylvestre (Haute Vienne).Fils de Valentin Jean Baptiste (voir fiche du dessous) et Marguerite DEPEIGE,employée des Postes.

Tué avec quatre des ses compagnons.Stèle sur place.

Célibataire. 

20 ans.

LEMOINE Valentin Jean Baptiste,né le 14 février 1896 à Saint Martial le Mont.Résistant du Mouvement de Libération Nationale.Matricule N°30493 à Buchenwald.Mort pour la France en déportation le 17 janvier 1944 à Nordhausen-Dora (dépendance de Buchenwald-Allemagne-Weimar).Fils de Jean et Isabelle MONTFORT,cultivateurs.Marié le 9 septembre 1922 à Boussac (Creuse) avec Marguerite DEPEIGE.

Matricule n°89 au recrutement de Guéret-Degré d'instruction N°3.

Incorporé le 10 avril 1915 au 52 éme régiment d'artillerie de campagne.Cannonnier conducteur le 5 avril 1916.Passé au 112 éme régiment d'artillerie lourde le 1er avril 1916.Passé au 52 éme régiment d'artillerie de campagne le 8 mai 1916.Brigadier le 28 mai 1916.Maréchal des Logis le 29 novembre 1917.Evacué blessé le 17 août 1918-rentré à l'hôpital de Vicenza (Italie-Vénétie)-évacué à l'hôpital de Milan (Italie-Lombardie), pour blessure à l'avant bras gauche par éclat d'obus -sorti le 15 octobre 1918-revenu aux armées le 16 octobre 1918.Rengagé le 7 février 1919 pour deux ans au titre du 52 éme régiment d'artillerie.Passé au 13 régiment d'artillerie coloniale le 17 mai 1919.Dirigé le 28 mai 1920 sur l'armée du Levant.Passé au 273 éme régiment d'artillerie le 1er octobre 1920.Rengagé pour cinq ans au titre du 273 éme régiment d'artillerie d'Algérie le 7 février 1921.Adjudant le 22 février 1921.Passé au 52 éme régiment d'artillerie le 4 juin 1921.Adjudant chef le 8 octobre 1926.Contracte une commission de quatre ans,deux mois et cinq jours jusq'au 10 avril 1930.Retraite le 1er septembre 1930.Se retire à Limoges.Centre de mobilisation d'artillerie N°312.Sous lieutenant de réserve le 17 mars 1934.Lieutenant le 1er mai 1936.

Campagnes contre l'Allemagne du 4 avril 1915 au 15 juin 1919-en Orient du 16 juin 1919 au 27 mai 1920-au Levant,Syrie et Cilicie du 28 mai 1920 au 28 mai 1921.Cité à l'ordre du régiment N°307 le 22 août 1918-cité à l'ordre de la 4 éme division au Levant N°23 le 19 février 1921-croix de guerre des Théâtres des Opérations Extérieures-médaille commémorative italienne-médaille commémorative du Levant-croix de guerre 14/18-médaille militaire.

Tailleur de pierres-répresentant de commerce-voyageur de commerce-marchand de vins à Limoges.Habite au N°130 rue Grange Garat à Limoges en 1930 puis au n°35 avenue Emile Labussière.Monument aux morts d'Ambazac (Haute Vienne)-Monument commémoratif à Limoges-Mémorial du Grand Orient,rue Cadet à Paris IXéme.

47 ans

LENOIR Paul Jean Baptiste,né le 13 octobre 1903 à Ahun.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté par les Allemands,lors d'une embuscade contre un convoi Allemand le 8 juin 1944 au Pont à La Dauge (Ajain-Creuse).Fils d'Auguste,mineur et Maria Annette QUERY.Marié le 12 septembre 1925 à Clamart (Hauts de Seine) avec Alice RIOTHON puis avec Clémence Eugènie COUILLET.

Bûcheron à Sainte Feyre (Creuse).

40 ans.

MANRY René Clément,né le 2 septembre 1918 à Aubusson.Arrêté le 9 janvier 1944 à Aubusson.Convoi Compiègne vers Buchenwald le 22 janvier 1944.Matricule N°43237.Mort pour la France en déportation le 16 mars 1944 à Flossenbürg (Allemagne-Haut Palatinat-Bavière).

25 ans.

MAREIX Julien François,né le 31 décembre 1924 à Vallière.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich"le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat-Creuse ).

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières,avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

19 ans.

MARJOLET Victor Henri,né le 21 juillet 1900 à La Souterraine.Caporal Maquis.Mort pour la France exécuté par les Allemands,lors d'une attaque au lieu dit "carrefour d 'Orléans"  le 14 août 1944 à Lorris (Loiret).Fils d'Emile,taillandier puis ajusteur et Marie DEBENEST.Marié le 3 juin 1922 à Parix XXéme avec Gabrielle Georgette CUMIN puis le 11 mai 1935 à Gagny (Seine Saint Denis) avec Thérèse Denise LEFEVRE,couturière.

Ces combats feront 50 victimes ce jour là.

Mécanicien.Domicilié au N° 74 rue de Vanves à Paris XIV éme puis au N°80 avenue de Saintonge à Gagny (Seine Saint Denis).

43 ans.

MARLAIX Jean Marie Baptiste,né le 3 novembre 1906 à Clairavaux.Matricule N° 117024 à Dachau.Convoi de Würtzburg (Allemagne) vers Dachau (Allemagne).Mort en déportation le 24 novembre 1944 à Auschwitz (Pologne).

38 ans.

MAZELERAT André,né le 28 novembre 1922 à Saint Hilaire le Château.Soldat Maquis,Mort pour la France au combat,lors d'une attaque Allemande le 17 juillet 1944 à "La Côte de Peumiot" (Saint Pierre Bellevue-Creuse).

Un avion de reconnaissance Allemand a repéré un groupe de Maquisards et à pu indiquer leurs coordonnées au troupes au sol.Une attaque au mortier et terrestre s'en suivit.

21 ans.

MEAUME Auguste Elie,né le 28 mars 1921 au faubourg du Clos de Guéret.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich"le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat-Creuse ).Fils d'Augustine MEAUME,servante à Lupersat (Creuse).

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières,avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

23 ans.

MELON Louis Annet,né le 21 août 1924 à Aubusson.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich"le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat-Creuse ).Fils de Germain Jean Baptiste Théodore,instituteur et Marie Marguerite Annette SEGERON,institutrice.

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières (au camp de Belleseauve-Janaillat),avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

Elève ingénieur électricien.Inhumé à Vallière.

Célibataire.

19 ans.

MEMERY Léon,né le 20 avril 1926 au Faubourg du Clos de Guéret.Soldat Maquis.Mort pour la France le 22 août 1944 à Sardent.Fils d'Eugènie,journalière à Sardent (Creuse).

18 ans.

MERCIER Alexis Roger,né le 26 novembre 1920 à Measnes.Soldat Maquis.Mort pour la France des suites d'un accident survenu le 12 juin 1944 (voir en dessous), le 18 juin 1944 au  domicile de ses parents,"aux Ganettes" (La Forêt du Temple-Creuse).Fils de Joseph et Marie Clémence Joséphine PASQUET,cultivateurs.

Alexis avait rejoint le centre de rassemblement des formations des Forces Françaises Intérieures "Charmille et Biton" à "la ferme du Râteau" (Bonnat-Creuse).Il fût désigné pour prendre la garde de nuit prés d'un petit pont en bois situé sur la rivière "La Petite Creuse" vers 2 heures.Il était couché dans un grenier à foin avec ses compagnons et dans l'obscurité il glissa et tomba de l'échelle en voulant descendre.Inconscient,il fût pris en charge successivement par deux médecins et transporté chez ses parents vu l'impossibilité de le transporter à l'hôpital.

Entré dans le Maquis en septembre 1943.Mobilisé pour la prise de Guéret le 6 juin 1944.Faisait partie d'une sizaine en formation.

Célibataire.Cultivateur.

23 ans.

MERIGNAT Joseph Alexandre,né le 4 février 1904 au N°11 rue Sarrazine à Aubusson.Soldat Maquis.Arrêté le 20 février 1944.Mort pour la France en déportation le 29 avril 1944 à Mauthausen (Haute Autriche).Fils de François,teinturier et Marie LEMEUNIER,ouvrière en tapisserie.Marié le 21 septembre 1926 à Bourganeuf (Creuse) ou à Janaillat (Creuse) avec Georgette Maria COME.

Instituteur.

39 ans.

MERY Georges Aimé,né le 2 mai 1921 "aux Andrieux" (Parsac).Gendarme à la Légion de Guyenne,brigade de Mézin.Mort pour la France au combat par balle de fusil au niveau de l'hypocondre droit,à 16h00, le 20 juillet 1944 à Poudenas (Lot et Garonne).Fils d'Edouard et Marie Louise MARLAUD,cultivateurs.Marié le 28 décembre 1940 à Parsac avec Iréne Simone PETIT.

Les 16 et 17 juillet 1944,alors qu'il faisait encore partie de la brigade de Mézin,Georges avait fait le coup de feu contre des camions Allemands transportant des troupes armées.Le 12 juillet 1944,il rejoint une fraction du "Bataillon de Marche Néracais" occupant la région de Raup et Ambrus (Lot et Garonne).Il fût affecté à l'encadrement et se vit confier de nombreuses missions de reconnaissance et de surveillance.Le 15 juillet,il avait demandé à son encadrement de se rendre à Sos (Lot et Garonne) afin de récupérer les cadavres de trois patriotes pendus par les Allemands.Le 20 juillet,alors qu'il faisait partie d'un groupe de reconnaissance en mouvement vers la "Ferme Pelair" au lieu de Poudenas,les Allemands survinrent au cours d'une expédition punitive, et ouvrirent le feu.

Matelot canonnier à Toulon (Var) en 1940.

Sergent dans le Maquis.Domicilié à Mézin (Lot et Garonne).Il laisse une veuve,une petite fille de 18 mois et une autre fillette posthume,née en septembre 1944.

22 ans

MESURE Eugène Rabile,né le 1 er avril 1914 au "Grand Manze" (Saint Agnant de Versillat).Mort pour la France le 1er juin 1944 à la Gare de Busseau sur Creuse (Creuse).Fils de Louis François,poseur au chemin de fer et Marcelle Lucie Henriette MAILLARD,ménagère.Marié le 24 octobre 1936 à Saint Sébastien (Creuse) avec Nancie Olga DELORME. 

Employé S.N.C.F domicilié à Saint Sulpice Laurière (Haute Vienne).

29 ans.

MEUBLAT Georges Marcel,né le 15 décembre 1918 à Guéret.Soldat Maquis.Convoi Compiègne vers Buchenwald le 12 mai 1944.Matricule N°52288.Mort pour la France en déportation le 24 août 1944 à Dora (dépendance de Buchenwald-Allemagne-Weimar-Bavière).Fils de Marcel Jean,bijoutier et Fernande Yvonne LAUVERGNAT,bijoutière.

Grade de lieutenant.Chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume (décret du 10 novembre 1960).

25 ans.

MICHARD René Marcel,né le 1 octobre 1910 à Lavaveix les Mines.Sergent Maquis.Mort pour la France en service commandé le 4 octobre 1944,rue de l'Hospice à La Châtre (Indre).Fils de Jean,mineur à Lavaveix les Mines puis maçon à Paris et Eugènie BEAUMONT.Marié le 16 décembre 1933 à Paris XVIIIéme avec Renée Eugènie MESNARD puis le 30 novembre 1939 à Lavaveix les Mines avec Louise Marie Catherine GUERIN.

Employé de commerce.Domicilié à Paris XVIIIéme au N°5 rue de l'Evangile en 1933.Ensuite au N°20 rue Léon à Paris XVIII éme.

33 ans.

MONTEIL Aimé Léonard,né le 19 janvier 1899 à Chénerailles.Capitaine Maquis.Arrêté le 9 août 1944 à Chénerailles pour activitées de Résistance.Mort pour la France fusillé par les Allemands,par représailles le 14 août 1944 à "La Carrière des Grises" à Prémilhat (Allier).Fils d'Auguste,scieur de long et Julie BORDAS,couturière.Marié le 12 octobre 1925 à Chénerailles avec Gabrielle DIOTON.

Chevalier de la Légion d'Honneur à titre posthume (décret du )-Croix de guerre avec palmes à titre posthume.

Coiffeur à Chénerailles.Membre de la Loge "Les Préjugés Vaincus" au "Grand Orient" de Guéret.

45 ans

MOREAU Fernand Valentin,né le 18 février 1908 "à Pétillat"(Peyrabout).Adopté par la Nation le 12 novembre 1918.Gardien de la Paix à Saint Maur des Fossés (Val de Marne).Arrêté le 19 août 1944 "au carrefour de Beautée" à Nogent sur Marne (Val de Marne) avec deux de ses collègues,en tenue civile mais armés.Mort pour la France fusillé par les Allemands le 19 août 1944 à la Cartoucherie de Vincennes à Paris XII éme.Fils d'Auguste (soldat de deuxième classe au 306 éme régiment d'infanterie mort pour la France au combat le 30 mai 1916 dans le secteur du "Mort Homme"(Meuse)) et Eugènie Sidonie Valentine ALOUIS,cultivateurs.Marié le 20 décembre 1941 à Vitry sur Seine (Val de Marne) avec Berthe ROQUEMOREL.

Ouvrier agricole-mécanicien dans l'aviation.Habite au N°2 avenue du Soleil à Saint Maur des Fossés.

36 ans.

NATUREL Henri Ernest,né le 12 décembre 1912 "aux Gouttes" (Saint Agnant de Versillat).Soldat Maquis.Mort pour la France des suites de ses blessures par les "Groupes Mobiles de Réserve" le 13 mai 1944 à Guéret.Fils d'Eugène Léon Frédéric et Henriette Marie DURAND,cultivateurs.

Décès constaté à l'hôpital au N° 35 avenue de la Sénatorerie. 

Journalier à Bridiers.

Célibataire.

31 ans.

NIVET Emile Joseph,né le 21 juillet 1901 au N°27 rue de Clermont à Aubusson.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté,en représailles, par les Allemands le 15 juillet 1944 "au Camp"au milieu du champ de tir (Bourg Lastic-Puy de Dôme).Fils de Jean Octave,journalier et Marie GOUBELY,ouvrière en tapisserie.

Matricule N°73 au recrutement de Guéret.Degré d'instruction N°3.

Volontaire pour le Maroc.Incorporé le 16 mai 1922 à la 32 éme section d'infirmiers militaires.Passe à la 12 éme section d'infirmiers le 4 septembre 1923.Dans la disponibilité le 10 novembre 1923.Rappelé à l'activité le 2 septembre 1939 au dépôt de la 9 éme section d'infirmiers militaires.Détaché à l'hôpital complémentaire du collège à Brive (Corrèze).Rejoint le dépôt de la 9 éme section d'infirmiers militaires à Châteauroux (Indre) le 13 mai 1940.Part en campagne le 7 juin 1940.Dirigé sur la gare régulatrice de Saint Dizier (Haute Marne).Démobilisé par le centre démobilisateur de Brive le 19 juillet 1940.

Campagnes : Maroc territoire civil du 23 mai 1922 au 4 septembre 1923.-contre l'Allemagne du 3 septembre 1939 au 25 juin 1940.

Il avait été fait prisonnier,dans une embuscade,le 14 juillet 1944 à Clairavaux (Creuse).

Tapissier.

42 ans

NORE Théophile,né le 18 mai 1924 à Evaux les Bains.Soldat Maquis.Mort pour la France le 3 septembre 1944 à "Jariolles" (Uzay le Venon-Cher).Fils de Marcel Alexandre Eugène et Gabrielle .

Tué avec huit autres compagnons.Stèle collective sur place.Faisait partie de la 2 éme compagnie de la 33 éme 1/2 brigade des Forces Françaises Intérieures commandée par le lieutenant JULLIEN ,stationnée à Uzay.

Célibataire.

20 ans.

PAILLOUX Alexandre Baptiste François,né le 27 septembre 1905 à Chambon sur Voueize.Soldat Maquis.Mort pour la France au combat contre les Allemands le 23 août 1944 prés du "Pont Saint Nicolas" à Saint Hilaire Saint Mesmin (Loiret).Fils de Victor,journalier et Jeanne DUBOURG.Marié le 24 décembre 1937 à Montluçon (Allier) avec Madeleine Andrée VAUNIER.

Quatre autres de ses compagnons seront tués ce jour là.Ces combats font partie de ceux pour la libération d'Orléans et ses environs en complément des troupes Américaines.

Inhumé à la nécropole nationale de Fleury les Aubrais (Loiret)-Carré N°15-rang N°2-tombe N°22.

38 ans.

PAIN Raymond André,né le 24 janvier 1924 à Saint Pierre Cherignat.Soldat Maquis à la 1ére compagnie des Corps Francs de la Libération de la Creuse.Mort pour la France des suites de ses blessures (reçues au combat contre les Allemands le 17 juillet 1944 à "La Borderie"-Saint Pierre Bellevue-Creuse) le 20 juillet 1944 à l'hôpital d'Aubusson.Fils d'Henri,forgeron "aux Ribières" et Léontine BARRAT.

20 ans.

PAJOT Lucien,né le 6 juin 1893 à "Basmour" (Bord Saint Georges).Pris comme otage à Tulle le 9 juin 1944 par le soldats de la division "Das Reich".Convoi Compiègne vers Dachau le 2 juillet 1944 dit "Le Train de la Mort".Matricule N°77231.Mort en déportation en juillet 1944 à Dachau (Allemagne-Haute Bavière).Il a survécu au voyage mais est surement décédé un peu plus tard des suites des souffrances endurées.Fils de Gilbert,journalier et Marie MAZURIER.Marié le 14 novembre 1918 à Peyrabout (Creuse) avec Adrienne Amélie Marie AMATHIEU,veuf, puis le 22 février 1921 à Limoges avec Marie FUSILIER,couturière.

Matricule N°895 au recrutement de Guéret.Degré d'instruction N°3.

Incorporé au 121 éme régiment d'infanterie le 26 novembre 1913.

Parti aux armées le 2 août 1914.Caporal le 12 décembre 1914.Passé dans la réserve de l'armée active le 1er octobre 1916..Congé illimité de démobilisation le 21 mars 1919 par le département de l'aéronautique de Limoges.Evacué blessé le 22 janvier 1917,pour blessure étrangère au service à l'hôpital de Villers Cotterêts (Aisne)-rejoint son corps le 17 mars 1917.Evacué le 21 avril 1917 pour blessure ancienne à l'hôpital ordinaire d'évacuation de Noyon (Oise).Entré le 5 mai 1917 à l'hôpital N°71 de Lamballe (Côtes d'Armor).Sorti le 22 mai 1917 et entré le 24 mai 1917 à l'hôpital mixte de Limoges-sorti et entré le 25 mai 1917 à l'hôpital N°35 de Saint Léonard (Haute Vienne)-sorti le 17 juillet 1917 et entré au dépôt de physiothérapie de Saint Léonard-sorti le 1er septembre 1917 et entré le dit jour au CSR de Limoges.Réformé N°2 par la commission de Limoges le 23 novembre 1917 pour blessure par balle étrangère au service par limitation de flexion des quatre derniers doigts de la main gauche.Classé service auxiliaire le 13 mars 1918.Rappelé au 78 éme régiment d'infanterie le 4 avril 1918.Maintenu inapte temporairement par la commission de Guéret le 22 mai 1918.Classé apte à faire campagne par la commission de réforme de Guéret le 24 juillet 1918.Passé au 3 éme groupe d'aviation le 30 juillet 1918 comme convoyeur.Au 2 éme groupe d'aviation aux armées le 19 septembre 1918.Au dépôt le 12 novembre 1918.Maintenu service auxiliaire,proposé pour pension temporaire de 20% par la commission de Limoges le 28 octobre 1919.Affecté dans les réserves au 32 éme régiment d'aviation le 1er juin 1921.Passé au magasin générale d'aviation N°3 au 1er groupe d'ouvriers d'aéronautique le 1er janvier 1924.Passé dans l'affectation spéciale au titre de la manufacture nationale d'armes de Tulle le 23 février 1940.

Campagne contre l'Allemagne du 2 août 1914 au 24 mars 1919.

Cultivateur.Chauffeur automobile.Employé aux tramways de Limoges (habite Limoges au N° 58 faubourg Montjovis).Habite à Limoges rue de la Providence en 1917 puis au N°70 rue Montmailler à Limoges en 1919-au N°18 place des Jacobins à Limoges en 1922-au n°233 boulevard Anatole Condat à Saint Denis (Seine Saint Denis) en 1931-au hameau de Borde à Tulle en 1933.

51 ans.

PARIS André Marcel Marie,né le 13 octobre 1924 à Croze.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté par les éléments de la "Brigade Jesser" lors d'une attaque le 27 juillet 1944 "au chemin de La Goursolle" (Chard-Creuse).

19 ans.

PAROT Henri Roger,né le 3 juin 1922 à Peyrabout.Soldat Maquis à la 1ére compagnie des Corps Francs de la Libération de la Creuse.Mort pour la France le 17 juillet 1944 à Cosnat (Vidaillat).

21 ans.

PARRAIN René Pierre,né le 11 février 1924 "au Pradeau" (Saint Léger le Guéretois).Soldat Maquis.Mort pour la France au combat,lors d'une attaque Allemande le 17 juillet 1944 à "La Côte de Peumiot" (Saint Pierre Bellevue-Creuse).Fils de Jean Silvain et Germaine Eugènie GALATEAU.

Un avion de reconnaissance Allemand a repéré un groupe de Maquisards et à pu indiquer leurs coordonnées au troupes au sol.Une attaque au mortier et terrestre s'en suivit.

Cultivateur.

Célibataire.

20 ans.

PELUCHON Noël André Fernand,né le 25 décembre 1896 à Lavaveix les Mines.Arrêté le 20 juillet 1944.Convoi de Dijon vers Cologne du 1er août 1944.Matricule N°81717 à Buchenwald.Mort pour la France en déportation le 19 décembre 1944 au kommando de Langenstein-Zwieberge (Allemagne-Weimar-Bavière).Fils de Pierre Lucien,ébéniste et Marie Amélie PELUCHON,modiste.Marié le 6 février 1923 à Argenteuil (Val d'Oise) avec Marcelle Augustine ANGEVIN.

Matricule N°862 au recrutement de Guéret.Degré d'instruction n°3.

Incorporé le 11 avril 1915 au 6 éme régiment d'infanterie.Puis au 123 éme régiment d'infanterie le 19 juillet 1916 puis au 216 éme régiment d'infanterie,le 6 novembre 1916 et à la 13 éme section d'infirmiers militaires le 22 avril 1919.Caporal fourrier le 10 septembre 1916-sergent fourrier le 2 février 1919.Passe dans la réserve à la 12 éme section d'infirmiers militaires le 23 septembre 1919.Rappelé à l'activité le 2 septembre 1939 au dépôt de la 9 éme section d'infirmiers militaires.Affecté à l'hôpital mixte d'Angouléme le 8 septembre 1939.Démobilisé et rayé des contrôles le 8 juillet 1940.

Campagne contre l'Allemagne du 11 avril 1915 au 11 novembre 1918 puis du 6 septembre 1939 au 7 juillet 1940.

Ce camp était situé dans les montagnes du Hartz et faisait partie avec deux autres camps de trois opérations : "Malachite","Maquereau" et "Alose",consistants à construire des galeries pour des usines souterraines au profit de "Krupp" et "Junker"sur les ordres d'Albert Speer,ministre de l'armement et de la production de guerre.

47 ans.

 

PENACHE René Prosper Emile,né le 2 décembre 1925 à Saint Quentin la Chabanne.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté par les éléments de la "Brigade Jesser" lors d'une attaque le 27 juillet 1944 "au chemin de La Goursolle" (Chard-Creuse).Fils d'Edouard Joseph,serrurier et Marie Eugènie RATIER,employée des Poste et Télégraphes.

Célibataire.

18 ans.

PETIOT Fernand Jean,né le 25 octobre 1925 à Vareilles.Militant politique.Arrêté avec un tract sur lui,par des soldats "S.S" le 23 octobre 1943 à "La Piégerie" (Saint Agnant de Versillat-Creuse).Convoi du 14 décembre 1943 Compiègne vers Buchenwald.Matricule N°38607 à Buchenwald .Mort en déportation le 10 février 1944 à Buchenwald (Allemagne-Weimar-Bavière).

19 ans.

PETIT Camille Lucien,né le 31 octobre 1920 au "Chironceau" (Sardent).Soldat Maquis.Mort pour la France fusillé par les Allemands le 22 août 1944 "au Massebrot" (Saint Eloi).Fils de Silvain et Marguerite JABIN,cultivateurs.Marié avec Germaine Fernande MEMERY.

23 ans.

PETRIN Jeannot Marius,né le 30 septembre 1922 à Saint Marien.Soldat Maquis.Mort pour la France,lors d'un accrochage avec les Allemands au lieu dit "Fremont", le 9 août 1944 à Vallon en Sully (Allier).Fils de Jules,employé des chemins de fer à Montluçon et Marguerite Alexandrine AMISET.

Il appartient au groupe "Phélouzat","Compagnie Henri" de Chazemais "Allier".

Célibataire.Habite à Montluçon au N° 47 rue du Bois de la Brosse.

Stèle particulière sur place. 

Ajusteur-tourneur.

21 ans.

PEYLE Marcel François,né le 31 janvier 1924 à Vallière.Soldat Maquis.Mort pour la France exécuté lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich"le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat-Creuse ).Fils d'Augustine MEAUME,servante à Lupersat (Creuse).

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières,avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

20 ans.

PEYNOT Adrien Gabriel Louis,né le 8 avril 1917 au faubourg du Clos à Guéret.Sergent chef Maquis.Mort pour la France tué au combat le 14 juillet 1944 à Loye sur Arnon (Indre).Fils de Marie PEYNOT,cultivatrice à Saint Chabrais (Creuse).

27 ans.

PICHOT Robert,né le 19 septembre 1910 à Chambon sur Voueize.Adopté par la Nation le 5 juin 1919.Adjudant chef Maquis.Mort pour la France aux combats de la région contre les troupes Allemandes le 20 juin 1944 à Anterrieux (Cantal).Fils de François Marie,ouvrier mineur et Marie Mélanie DUBEST.Marié le 15 avril 1933 à Felletin avec Marie Antoinette BESSON.

Une centaine de Maquisards sont morts ce jour là ainsi qu'une dizaine de civils.Combats trés durs contre l'ennemi appuyé par son aviation.Le village est détruit.Le site se nomme le "réduit de la Truyére".La 7 éme compagnie des Forces Françaises de l'Intérieur commandée par Henri Fournier (chef cantonal des Mouvements Unis de la Résistance) ayant été formée au "Mont Mouchet" ,reçoit l'ordre le 13 juin de défendre la route départementale N°989 "Chaudes Aigues-Fournels". 

Peintre en bâtiments à Felletin.

33 ans.

POURADIER Aimé André Georges,né le 4 octobre 1915 à Mainsat.Pris comme otage à Tulle le 9 juin 1944.Convoi du 2 juillet 1944 de Compiègne vers Dachau, dit "Train de la Mort".Mort pendant le voyage de chaleur et de mauvais traitements début juillet 1944. 

Boulanger.

28 ans.

QUERET Robert François,né le 30 octobre 1924 "aux Planèzes" (Saint Priest Palus).Soldat Maquis.Mort pour la France le 20 juillet 1944 à Sussac (Haute Vienne).Fils de Jean Blaise et Marie Augustine TRUFFY,cultivateurs.

Domicilié à Saint Moreil. 

Célibataire.

19 ans.

QUILLON Marcel,né le 9 juillet 1924 à Saint Sulpice le Dunois.Soldat Maquis.Mort pour la France le 30 septembre 1944 route d'Aigurande à Dun le Palleteau (aujourd'hui Dun le Palestel-Creuse).Fils de Louis Désiré,cantonnier et Marie Louise FIOLLE.

Célibataire.

20 ans.

QUINQUE Alfred,né le 9 décembre 1890 à "La Croizille" (Saint Pierre Bellevue).Convoi Dijon vers Cologne le 1er août 1944.Mort en déportation le 7 octobre 1944 à Cologne,dans les sous sols des bâtiments utilisés lors de l'exposition universelle (Allemagne-Rhénanie du Nord-Westphalie).Fils d'Emile,maçon et Marie Louise BAUDY,cultivatrice.Marié le 11 mai 1918 à Saint Pierre le Bost (Creuse) avec Eugénie CAFFY.

Matricule N°1579 au recrutement de Limoges.Degré d'instruction N°2.

Appelé à l'activité le 2 octobre 1911 au 13 éme bataillon de chasseurs à pied.Au 100 éme régiment d'infanterie le 4 septembre 1913.Caporal le 17 septembre 1914.Passé au 110 éme régiment d'infanterie le 4 février 1917.Blessé le 10 avril 1917 au "Bois de Beaumarais" (Aisne) par balle explosive d'où paralysie par sciatique de la jambe gauche.Affecté au 23 éme régiment d'infanterie coloniale le 4 février 1919.Démobilisé le 7 janvier 1920.Affecté dans la réserve au 63 éme régiment d'infanterie le 30 janvier 1923 puis au 50 éme régiment d'infanterie le 1er janvier 1924.

Campagne contre l'Allemagne du 2 août 1914 au 28 décembre 1917.

Médaille commémorative de la "Grande Guerre"-Médaille de la Victoire.

Maçon-tourneur sur fer-Cultivateur.Habite à Lyon Véme en 1910-à Paris Véme au N°30 rue Gay-Lussac en 1925-au hameau de "Gioux" à Saint Pierre le Bost (Creuse)

53 ans.

REMENIERAS René Emile,né le 7 mai 1924 à Faux la Montagne.Soldat Maquis.Mort pour la France au combat contre les Allemands le 5 février 1944 au château de Farsac (Eymoutiers-Haute Vienne).Fils de Cyrille Emile et Marie Louise PEYRONNAUD,cultivateurs.

Tué avec deux de ses compagnons.ls étaient une vingtaine de Maquisards en cantonnement au château.Sur dénonciation les Allemands attaquèrent le lieu.

Cultivateur.

Célibataire

19 ans

RIDOUX Henri,né le 7 décembre 1921 à Saint Goussaud.Gendarme à la brigade d' Aubusson.Mort pour la France exécuté lors de l'embuscade d'un bataillon du 4 éme régiment de Panzergrenadier "Der Fürher"de la Panzerdivision "Das Reich"le 9 juin 1944 au "Poteau de Combeauvert" (Janaillat-Creuse ).Fils d'Edouard Barthélemy et Alice BARRAUD,cultivateurs.

Il faisait parti d'un convoi de Maquisards se dirigeant vers d'autres Maquis ou des bases arrières,avec trois prisonniers Allemands.Les soldats "SS",avertis par des avions de reconnaissance,leur avait tendu une embuscade.

Célibataire.Frère de Marcel (fiche suivante).

22 ans.

RIDOUX Marcel,né le 10 décembre 1922 à Saint Goussaud.Soldat Maquis.Mort pour la France au combat contre les Allemands lors d'une embuscade de retardement le 9 juin 1944 à "La Gasne du Clos" à Montboucher (Creuse).Fils d'Edouard Barthélemy et Alice BARRAUD,cultivateurs.

Tué avec deux de ses compagnons.

Célibataire.Frère d'Henri (fiche précédente).

21 ans

RIOU Antoine Jean,né le 23 novembre 1898 à Lavaveix les Mines.Caporal chef Maquis.Mort pour la France exécuté par les Allemands le 8 août 1944 à Lavaveix les Mines (Creuse).Fils de François Marie,mineur et Anne PIERRE,lingère.Marié le 18 novembre 1922 à Saint Cloud (Hauts de Seine) avec Odette BEAUFORT.

Matricule N°733 au recrutement de Guéret.Degré d'instruction n°2.

Engagé volontaire pour trois ans le 9 février 1917 à la mairie de Paris VIII éme au titre au du 5 éme dépôt du corps des équipages de la flotte.apprenti marin le 12 février 1917.Embarqué sur "Edgar Quinet" le 4 juillet 1917.Matelot de 3 éme classe le 1er novembre 1918.Passé à la division du Port le 1er janvier 1920.Passé dans la réserve de l'armée active le 9 février 1920.Placé en sursis d'appel pour une durée indéterminée au titre de la police municipale de Paris en qualité de gardien de la Paix.Remis dans le droit commun le 30 novembre 1927.Classé dans l'affectation spéciale au titre de gardien de la Paix à Paris.Passé en domicile au bureau central de la Seine le 1er janvier 1925 sous le matricule N°1795 A/S.Affecté à la 13 éme section de commis et ouvriers d'administration le 5 janvier 1940.Arrivé au corps le 28 février 1940.Nommé caporal chef d'exploitation par ordre N°192 du 1 er mai 1940.

Campagne contre l'Allemagne du 12 février 1917 au 9 février 1920.

Boucher-Gardien de la Paix.Habite au n°4 rue Léonce Reynaud à Paris VIIIéme en 1920-au N°3 rue Goethe à Paris XVIéme en 1921.

Stèle individuelle à Lavaveix les Mines,route d'Ahun.

45 ans.

RIOUX Roger Yves,né le 7 avril 1924 à Moutier d'Ahun.Soldat Maquis.Mort pour la France le 10 juin 1944 au combat contre les Allemands, des "quatre routes" de Pinols et du Mont Mouchet (Haute Loire).

Faisait partie du Corps Franc "des Truands".

20 ans.

RIQUIER Roger Léon,né le 3 juin 1925 à Aubusson.Soldat Maquis.Arrêté le 1er août 1944.Mort pour la France fusillé par les Allemands en représailles le 14 août 1944 à "La Carrière des Grises" à Prémilhat (Allier).

19 ans.

ROBERT Roger Germain Marcel,né le 27 novembre 1919 à Saint Vaury.Mort pour la France en déportation le 27 janvier 1944 à Gross Rosen (Allemagne-aujourd'hui Rogoznica en Pologne).Fils d'Eugène Pierre,journalier et Marie Léonie SINAUD.Marié le 21 décembre 1942 à Guéret avec Lucienne TAPHINAUD.

24 ans.

ROLLIN Jean Baptiste,né le 28 janvier 1902 à "Arfeuille" (Felletin).Sous lieutenant Maquis.Mort pour la France en service commandé,d'une rafale de mitraillette le 24 avril 1944 à Grenade sur Garonne (Haute Garonne).Fils de Jean et Anne BRUN,cultivateurs.Marié le 15 octobre 1921 à Murols (Aveyron) avec Marie BAUDONNAT.

Mécanicien.Chauffeur à la Banque de France de Chamalières (Puy de Dôme).

42 ans.

RONZEAUD Louis Marcel,né le 12 mars 1917 à Thauron.Soldat Maquis de la Première compagnie des Corps Francs de la Libération de la Creuse.Mort pour la France abattu par les Allemands lors d'une reconnaissance suite à l'attaque par le Maquis d'un car de sous mariniers Allemands venant de Bordeaux à destination de Berlin le 24 juin 1944 à "Beaugency" (Mansat la Courrière-Creuse).Fils d'Alexandre et Sidonie REVEIL,cultivateurs.

Stèle individuelle.

27 ans.

ROUSSEAU Jean Henri,né le 24 juin 1925 à Gentioux.Soldat Maquis.Mort pour la France des suites de ses blessures au combat avec des éléments de la "colonne Jesser"(reçues à Egletons (Corrèze) lors de la libération de la ville du 14 au 19 août 1944),le 22 août 1944 à l'hôpital d'Ussel (Corrèze).Fils d'Henri et Marceline RIBIERE,cultivateurs.

Cultivateur.

Célibataire.

19 ans.

SAINTRAPT Eugène Pierre,né le 2 février 1922 à Aubusson..Convoi Clermont Ferrand-Rothau du 20 août 1944.Matricule N°26725 au kommando Natzweiler-Struthof (France-Alsace).Mort en déportation le 6 décembre 1944 à Haslach-Sportplatz (annexe du Natzweiler) pendant sa construction.

Il fût transféré du Natzweiler à Haslach via Dachau-Allach le 16 septembre 1944 devant l'avancée des alliés

22 ans.

SALZMANN Samuel,né le 20 mars 1915 à Guéret.Soldat Maquis (Vercors-secteur n°8-Villars de Lans).Mort pour la France arrêté et exécuté par les Allemands le 31 juillet 1944 à Saint Guillaume (Isère).Fils de Mosès Hajim,tailleur de Paris et Miria SALOMON,couturière de Paris.

Exécuté avec trois de ses compagnons.

Célibataire.

Bijoutier.

29 ans

SARLANDIE Gabriel Louis Marc,né le 13 juillet 1920 à Guéret.Lieutenant Maquis.Mort pour la France fusillé par les Allemands,le 1 septembre 1944 à Sailly au Bois (Pas de Calais).Fils de Marie Guillaume,comptable et Louise Alphonsine Marthe LEGRAND.

Célibataire.

24 ans.

SAUVAT François Jean Auguste,né le 24 juillet 1919 à Aubusson.Soldat Maquis.Arrêté et transféré à la caserne Richemont de Montluçon.Mort pour la France fusillé par les Allemands en représailles le 14 août 1944 à "La Carrière des Grises" à Prémilhat (Allier).Fils d'Auguste Michel,jardinier et Françoise CHAULET,lingère.Marié à Jeanne Suzanne RIQUIER.

Musicien.

25 ans.

SIMON Lucien,né le 10 septembre 1917 à Nouziers.Arrêté le 2 juillet 1943.Convoi Compiégne vers Buchenwald le 28 octobre 1943.Matricule N°30624 à Buchenwald.Mort en déportation le 10 mars 1944 à Nordhausen-Dora (dépendance de Buchenwald-Allemagne-Weimar).

Surement lors des travaux souterrains en vue de la construction d'une usine destinée à fabriquer des fusées "V2".

26 ans.

SIMONNET Eugène François Firmin,né le 26 septembre 1902 à "Chambragne" (Néoux).Sous lieutenant Maquis.Convoi Compiègne Vers Mauthausen le 6 avril 1944.Mort en déportation le 22 novembre 1944 à Güsen-Mauthausen (Haute Autriche).Fils de Cadius,tuilier et Joséphine Léonie ECLACHE,cultivatrice.Marié le 12 octobre 1929 à Clermont Ferrand (Puy de Dôme) avec Augustine Gabrielle DAJON.

Chevalier de la Légion d'Honneur par décret du 7 novembre 1958.

42 ans.

SOURIOUX Jean Baptiste Joseph François Ernest,né le 1 janvier 1895 "au Martineix" (Saint Alpinien).Arrêté le 9 janvier 1944 à Aubusson sur dénonciation.Convoi Compiègne vers Buchenwald le 22 janvier 1944.Matricule n°43234 à Buchenwald.Mort en déportation le 20 mai 1944 à Mittelbau-Dora.Fils de Jean Baptiste Auguste et Marguerite Marthe Noëlie,cultivateurs.Marié le 12 novembre 1929 à Paris Xéme avec BORNET Lucie Alice.

Surnuméraire puis receveur à l'enregistrement.En poste dans le service des douanes au Sénégal.Conseiller en société.Conseiller général,vice président de la Chambre de Commerce et vice président du Conseil Général au Sénégal.Député de la Creuse du 26 mars 1939 au 31 mai 1942.Agriculteur à Mérinchal (Creuse).Président de la Légion Française des Combattants de Creuse.Habite au N°79 rue des Américains à Châteauroux en 1920.Au N° 77 boulevard Magenta à Paris Xéme en 1929.

Matricule N°1220 au recrutement de Guéret.Degré d'instruction N°5.

Incorporé le 17 décembre 1914 au 63 éme régiment d'infanterie.Caporal le 6 avril 1916.Sergent le 3 mai 1916.Passé au 114 éme régiment d'infanterie le 8 juillet 1915.Passé au 10 éme régiment d'infanterie le 20 mai 1917 puis au 227 éme régiment d'infanterie le 28 juin 1917.Détaché pour suivre les cours d'élèves aspirants au centre d'instruction de Saint Maixent le 17 octobre 1917.Passe dans la réserve le 15 décembre 1917 au 78 éme régiment d'infanterie.Aspirant le 25 avril 1918.Sous lieutenant de réserve à titre temporaire le 15 mai 1919 et à titre définitif le 7 juin 1921.Mis à la disposition des troupes coloniales au bataillon de l'Afrique Occidentale Française le 7 décembre 1920.Affecté au centre de mobilisation colonial d'infanterie N°188 le 8 juillet 1936.Accompli une période d'instruction au 3 éme régiment d'infanterie coloniale au camp de la Courtine (Creuse) du 13 au 27 juin 1937.Rappelé à l'activité au dépôt d'infanterie coloniale N°188.Stage d'un mois au service d'état major du corps d'armée coloniale le 11 décembre 1939.Etat major du corps d'armée coloniale le 11 mars 1940.Fait prisonnier le 23 juin 1940.Rapatrié d'Allemagne le 19 août 1941 et démobilisé le même jour.

Capitaine le 26 juin 1940.Croix de Guerre 14/18.Chevalier de la Légion d'Honneur.Etoile de "Karageorges" avec glaives d'argent (Serbie).Campagne contre l'Allemagne du 17 décembre 1914 au 17 septembre 1919.Blessé le 7 mai 1916 aux combats de la "Côte N°304" (Meuse) à la jambe gauche par éclat d'obus.Blessé le 3 août 1915 à la main droite par éclat d'obus.Cité à l'ordre du régiment N°114.

 

Utilisé afin de creuser des tunnels souterrains pour installer des usines d'armements.Probablement mort d'épuisement,ce qui est le plus plausible.

48 ans.

THALOT Michel Antoine,né le 29 septembre 1865 "à Manerbe"( La Celle sous Gouzon).Sous lieutenant au réseau des services spéciaux de la défense nationale (agent P2-chargé de mission de 3 éme classe).Arrêté "au cours de l'accomplissement d'une mission spéciale" par la Gestapo le 4 juillet 1943.Mort pour la France de mauvais traitements, le 22 janvier 1944 au "Frontstalag" N°122 à Royallieu (Compiègne-Oise).Fils de Louis et Amélie MAUFUS,cultivateurs.Marié le 7 mars 1891 aux Forges (Creuse) avec Marie Jeanne PINET.

Matricule n°379 au recrutement de Guéret.Degré d'instruction N°3.

Incorporé le 6 décembre 1884 au 63 éme régiment d'infanterie puis le 17 juillet 1887 au 1er régiment de Zouaves.Passé à la 19 éme section d'infirmiers militaires le 28 décembre 1887.Caporal le 29 mars 1889.Sergent le 22 mars 1890.Dans la réserve le 20 septembre 1890 à la 12 éme section d'infirmiers à Limoges.

Campagne en Afrique du 19 juillet 1887 au 20 septembre 1890. 

Médaille de la Résistance à titre posthume.Interné Résistant (4 juillet 1943 au 22 janvier 1944).Chevalier de la Légion d'Honneur par décret du 7 novembre 1958.

Charpentier-menuisier-Entrepreneur de menuiserie-buraliste.

78 ans.

THIBAULT Maxime,né le 8 juin 1903 à Saint Médard la Rochette.Sergent Maquis.Mort pour la France au combat le 15 juillet 1944 à Sos (Lot et Garonne).

Avec deux de ses compagnons,contre une colonne Allemande qui se dirigeait vers le château de Massé à "Gueyze" où se trouvait le quartier général du "Bataillon Néracais".De nombreuses victimes ces jours de combats dans la région contre la division "Das Reich" et des éléments de la Milice.

40 ans.

THONNET Maurice René Léon,né le 13 juillet 1908 "au Fraisse" (Peyrat la Nonière).Soldat Maquis.Mort pour la France à l'hôpital,au N°30 avenue du colonel Teyssier des suites de ses blessures le 26 août 1944 à Albi.Fils de Jude Emile (soldat de deuxième classe au 60 éme régiment d'infanterie puis au 1er groupe d'aérostation-blessé le 20 septembre 1914 par éclats d'obus avec ablation de l'index de la main gauche-campagne contre l'Allemagne du 12 août 1914 au 10 février 1919) et Marguerite Maria GOLBERY,cultivateurs.Marié avec Paulette Clémentine JULIEN.

Mécanicien dentiste.Domicilié à Albi au N°26 chemin des Planques.

36 ans

THURET Emile Firmin,né le 22 mai 1906 "Chez Fioux" (Les Forges).Arrêté le 1er novembre 1943 à Montluçon,soupçonné d'avoir participé à un sabotage d'une locomotive.Convoi de Compiègne vers Buchenwald le 14 décembre 1943.Matricule n°38446.Mort pour la France en déportation le 10 février 1944 à Buchenwald.Fils de Pierre et Marie AUPY,cultivateurs.Marié le 14 mai 1933 aux Forges avec Marie PINET.

Employé SNCF à Montluçon.Déporté Résistant

38 ans.

TOUZET Fernand,le 14 décembre 1922 à "Forgevieille" (Saint Germain Beaupré).Soldat Maquis.Mort pour la France au combat "des Murels" le 31 juillet 1944 "au Prézat" (Albussac-Corrèze).Fils d'Alphonse et 

Avec quatre de ses compagnons.Stèle collective sur place.

Célibataire.

19 ans.

VACHER André Stéphane,né le 26 septembre 1920 à Saint Oradoux de Chirouze.Soldat Maquis.Mort pour la France au combat le 28 juin 1944 à Chalinargues (Cantal).

23 ans.

VACHERON François Paul,né le 2 avril 1897 "à Villatange" (Morterolles).Sous lieutenant de 3 éme classe Maquis.Arrêté le 17 juillet 1944 lors d'une évacuation de containers parachutés.Mort pour la France exécuté par les Allemands le 18 juillet 1944 non loin de Nadapeyrat (Creuse).Fils de Jean Eugène Arsène et Marie Joséphine Léonie BUSSIERE,cultivateurs.Marié le 5 juin 1926 à Thauron avec Mélanie LAFOREST.

Matricule N°1838 au recrutement de Limoges.Degré d'instruction N°2.

Ajourné pour "faiblesse" en 1916.Classé service auxiliaire par la commission spéciale de réforme de Limoges en juin 1917 pour insuffisance musculaire.Incorporé le 4 septembre 1917 au 12 éme puis au 21 éme régiment de Chasseurs.Classé service armé pour inaptitude provisoire (insuffisance musculaire) le 18 septembre 1917.Passé au 5 éme régiment de Cuirassiers le 16 avril 1918 puis au 8 éme Cuirassiers le 12 juin 1918.Passé au 2 éme Hussards le 13 janvier 1919.Démobilisé le 27 septembre 1919. au dépôt de démobilisation du 20 éme Dragons.Affecté au 30 éme régiment d'artillerie de campagne le 1er janvier 1924.Dégagé de toutes obligations militaires le 22 septembre 1939 comme père de six enfants.

Campagne contre l'Allemagne du 4 septembre 1917 au 27 septembre 1919.Médaille de la Victoire-Médaille Commémorative "Grande Guerre".

Cultivateur

47 ans.

VAREILLAUD Firmin Albert,né le 25 septembre 1922 au "Magnenon" (Saint Vaury).Garde à l'école de la Garde de Guéret.Arrêté le 19 juillet 1944 à Chauvergne (prés du Pont de Murat-Saint Dizier Leyrenne-Creuse).Convoi du 20 août 1944 de Clermont Ferrand vers Natzwiller-Struthof (Alsace).Mort en déportation le 8 décembre 1944 au camp de Haslach (Markstädt-Forêt Noire).Fils d'Alfred Henri,cultivateur et Marie LASTERRAS,ménagère.

Transféré en septembre à Haslach "Sportplatz" rattaché a celui de Natzwiller,devant l'avancée des alliés,il fût utilisé comme ouvrier dans les mines souterraines des usines "Daimler Benz","Messerschmit" entre autres et mourut surement de faim et d'épuisement.

Domicilié à Augères.Célibataire.

22 ans.

VENNAT Marcel Vincent,né le 20 novembre 1914 à La Courtine.Sergent Chef de la 3 éme section de la 3 éme compagnie de l'Armée Secréte du Tarn et Garonne.Arrêté le 3 mai 1944 par la Gestapo.Mort pour la France,après un jugement du tribunal militaire,fusillé par les Allemands le 4 juin 1944 au "Plateau de Pech David" (Toulouse).

Habite au N°27 rue Delcassé à Montauban.

11 autres compagnons fûrent arrêtés : certains fusillés,d'autres déportés ou emprisonnés.L'épouse de Marcel restera en prison jusqu'a la Libération.

29 ans.

VIARTEIX Raymond,né le 20 octobre 1922 à Gentioux Pigerolles.Soldat Maquis.Mort pour la France,exécuté par les éléments de la "Brigade Jesser" lors d'une attaque le 27 juillet 1944 "au chemin de La Goursolle" (Chard-Creuse).

19 ans.

VIGNANE René Gabriel,né le 24 mars 1925 à Busselet (Saint Hilaire la Plaine).Soldat Maquis à la 3 éme compagnie des Corps Francs de la Libération de la Creuse.Mort pour la France fusillé par les Allemands le 17 juillet 1944 à Cosnat (Vidaillat-Creuse).

21 ans.

VOZELLE Paul André,né le 27 août 1924 à Auzances.Soldat Maquis.Mort pour la France,exécuté par les éléments de la "Brigade Jesser" lors d'une attaque le 27 juillet 1944 "au chemin de La Goursolle" (Chard-Creuse).

19 ans.