Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
creusois et creusoises oubliés ou inconnus

creusois et creusoises oubliés ou inconnus

Menu

Patriotes de père en fils..famille GOUMY de Guéret

"Nul n'est prophète en son pays"

Jésus Christ-messie
(début de notre ére)

 

Voici les états de service d'un Guéretois et de son fils au service de leur pays.

Emile Gustave GOUMY est né au faubourg Montpellier de Guéret le 28 février 1884,de François,employé aux hypothèques et Félicité RIBIERE.Il se destine à être employé de bureau mais il est incorporé au 78 éme régiment d'infanterie le 6 mars 1902 comme engagé volontaire pour quatre ans (inscription à la mairie de Guéret).Arrive au corps le 7 mars 1902 sous le numéro de matricule  3445,comme soldat de deuxième classe.Caporal le 11 novembre 1902 puis sergent le 26 septembre 1903,sergent fourrier le 28 novembre 1904 et sergent le 8 juin 1905.Envoyé en congé le 6 mars 1906.Certificat de bonne conduite accordé.

Passé par changement de domicile au 5 éme bureau de la seine le 9 janvier 1908 (liste N°72).Passé au 6 éme bureau de la Seine,le 4 avril 1911 (liste N°729).Reintégré pour changement de domicile dans le subdivision de Guéret le 5 juillet 1911.

Nommé sous lieutenant de réserve par décret du 14 juillet 1914 et affecté au 78 éme régiment d'infanterie par décision ministérielle du même jour.Rappelé à l'activité par décret de mobilisation du 1er août 1914.Admis dans le cadre actif de l'infanterie avec le grade de lieutenant à titre définitif pour prendre rang le 24 juin 1916.Affecté au 138 éme régiment d'infanterie le 15 août 1917.Capitaine le 26 juillet 1918.Passé au 9 éme régiment d'infanterie le 29 décembre 1919.Désigné comme substitut du commissaire du gouvernement près la commission régionale des pensions d'Alger.Affecté au 415 éme régiment d'infanterie le 12 décembre 1921.Rapatrié et passé au 9 éme régiment d'infanterie le 24 septembre 1923.Affecté au 35 éme régiment mixte Syrien le 22 avril 1925.Embarqué à Marseille le 16 mars 1925 et débarqué à Beyrouth le 23 mars 1925.Passé au 2éme régiment mixte Syrien.Affecté au 4éme bataillon Levant le 1er janvier 1926.Passé au 9éme régiment d'infanterie (service) le 23 février 1927.Affecté au 8 éme régiment de tirailleurs tunisiens (service et organisation) le 5 mai 1929.Admis à la retraite et affecté au centre mobilisateur N°172 à Agen le 26 mars 1937.Chef de bataillon.Lors des combats de la Libération le nom de Roland Goumy fut donné à un bataillon des groupements "François" constitué avec des éléments en réserve à Agen. Ce bataillon "Roland Goumy" fut placé sous les ordres d'Emile....

Blessé le 7 septembre 1914 à Châtelraould (Marne) par "plaies à l'avant bras droit,cuisse droite,bras droit,ecchymoses et corps étrangers au dessous de l'oeil par éclats d'obus"

Citations :

à l'ordre du 12 éme corps d'armée N°137 "ayant à prendre le commandement de sa compagnie le 6 septembre 1914,l'a conservé pendant tout le combat bien qu'ayant reçu de nombreuses blessures"

à l'ordre du XII éme corps d'armée N°257 le 3 juin 1915 : "s'est avancé avec un de ses hommes dans une tranchée ennemie à 40 mètres au delà du barrage,établi et organisé sous le feu des mitrailleuses un nouveau barrage au point ainsi atteint"

à l'ordre de l'armée le 28 octobre 1918 : "a attaqué avec sa compagnie les positions ennemies puissamment fortifiées et formidablement  défendues par un ennemi supérieur en nombre,les à enlevées en faisant prés de 500 prisonniers,capturant 30 mitrailleuses,1 canon de compagne,6 obusiers légers et s'emparant en outre d'un nombreux matériel"

Affaires auxquelles il a participé : Marne-Verdun-Le Labyrinthe-Somme-Italie-Offensive de la Piave.

Chevalier de la Légion d'Honneur (16 juin 1920)-Croix de guerre avec étoile de vermeil et une palme-Insigne "des fatigues de guerre" (Italie)-Médaille "Al-valore" en bronze (valeur militaire italienne).

Campagnes :contre l'Allemagne du 3 août 1914 au 14 juin 1918-front italien du 15 juin 1918 au 23 octobre 1919-au Levant du 25 octobre 1921 au 15 août 1922-en Orient du 16 août 1922 au 13 septembre 1923.

Il décèdera le 26 septembre 1962 à Agen (Lot et Garonne) à l'âge de 78 ans.

Il s'était marié à Paris IIIéme le 24 novembre 1906 avec Marguerite Marie TIXIER.Il ont eu au moins un fils :

Roland Roger,né le 30 mars 1916 à Guéret.prés avoir effectué une carrière dans la Marine,il fût démobilisé en janvier 1941 et se consacra au ravitaillement général d'Agen.Sous le pseudonyme de "Dutertre" il entra au corps franc "Pommiès" et siéga à l'état major du groupement Nord.Chef départemental de l'Armée Secrète,il fût arrêté le 15 octobre 1943  par la police Allemande à Agen, fût emprisonné à Toulouse et condamné à mort par le tribunal miliaire Allemand,le 4 décembre avec 8 autres résistants,et fusillé à Toulouse le 5 janvier 1944.Son corps sera retrouvé en septembre 1944 dans le charnier de "Bordelongue".

Il avait 27 ans et était célibataire.

 Médaille de la résistance et chevalier de la Légion d'Honneur (1949).Il existe une rue à son nom à Agen.

Pour complément d'informations : maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/spip.php?article151035