Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
creusois et creusoises oubliés ou inconnus

creusois et creusoises oubliés ou inconnus

Menu

Livre d'or des militaires creusois morts en 1939

“Le sacrifice de soi est la condition de la vertu ”
Aristote-philosophe grec (-384-322)

amis humains,aujourd'hui je déroge à mes habitudes en publiant une liste globale,tirée de mon grimoire personnel (je ferai de même pour les autres années).Je préfère que tous ces militaires ne soient pas séparés les uns des autres afin de bien comprendre le lourd tribut du département payé face à l'envahisseur.

Certains annotés en rouge sont nés ailleurs mais apparaissent sur des monuments aux morts creusois,soit parce qu'ils y habitaient,soit parce que leurs familles étaient originaire du lieu.

Ces soldat tombés dans l'oubli,font partie des 80 000 hommes (environ) décédés au combat,des suites de leurs blessures ou bien de maladies ou alors décédés d'autres causes (accidents-suicides..) avec ou sans la mention "mort pour la France" en 1939 et 1940.

La seconde guerre mondiale à débuté le 1er septembre 1939.

L'offensive de la Sarre avec incursion de l'armée Française en territoire allemand début septembre,complètement oubliée,a fait environ 372 morts dont deux creusois et la "bataille de France" à duré du 10 mai au 22 juin 1940....date de l'armistice et a vu tomber de trés nombreux creusois.

Puis nous verrons les autres années de guerre au fur et à mesure....puis nous continuerons avec les Creusois morts en déportation,dans le Maquis,dans la Gendarmerie,les gardiens de la Paix,les civils et nous finirons avec ceux qui sont morts en Creuse mais nés ailleurs.

souvenez vous d'eux,ne les oubliez pas.Ils ont contribué à ralentir l'armée allemande en leur infligeant de lourdes pertes,ce qui à permis de changer leurs plans (environ 60 000 soldats allemands tués,1290 avions perdus ainsi que 1158 blindés) et de changer la guerre en elle même.Pour les années suivantes,ils seront présents sur tous les fronts.

comme vous avez l'habitude de le préciser..cette liste n'est pas exhaustive.Bien entendu ces recherches ne peuvent être exploitées sans mon accord,contactez moi..

Militaires :

1939 : 22 victimes

1940 : 366 victimes.

1941 : 47 victimes

1942 : 35 victimes

1943 : 30 victimes.

1944: 52 victimes.

1945: 90 victimes

1946-1947-1948-1950 : 11 victimes.

Résistance,Maquis,déportés,Gendarmes,Gardiens de la Paix : en cours

1942 : 6 victimes.

1943: 10 victimes.

1944: 166 victimes

1945:

Civils

1940:

1941:

1942:

1943:

1944:

1945:

J'ai indiqué les pères qui sont eux mêmes morts pendant la "Grande Guerre", ce qui ajoute aux situations difficiles vécues par les familles,les veuves et orphelins et l'ampleur des drames.

Nous pouvons constater aussi que les mentions "mort pour la France" sont très rarement indiquées sur les actes de naissance.Les mentions de mariages sont très souvent aussi oubliées...

La grande majorité des ces hommes et femmes, est honorée chaque année sur le lieu de leur décès et très peu dans les communes de naissances.

 

1939 - 22 victimes.

 

ANGLES Gaston Charles Marie Joseph,né le 8 septembre 1901 à Guéret (route de Paris).Capitaine au 7 éme régiment d'infanterie.Mort pour la France de mort subite en service,le 21 novembre 1939 à Rouhling (Moselle).Fils d’Henri Joseph Charles Marie,lieutenant au 78 éme de ligne et de Pauline CASSADE.

Engagé volontaire pour 3 ans,devancement d'appel, à la mairie de Carcassonne,le 1er novembre 1920.Campagne au Liban du 24 décembre 1925 au 19 mai 1927-campagne contre l'Allemagne du 2 septembre 1939 au 21 novembre 1939. 

38 ans.

BOUSSANGE Adrien Victor,né le 12 mai 1914 à Saint Pardoux Le Neuf.Soldat au 121 éme régiment d'infanterie (1ére compagnie).Mort pour la France à l'hôpital de la caserne Lobau à Phalsbourg (Moselle).

25 ans.

BRUNET Félix,né le 5 septembre 1890 à Gouzon.Maréchal des Logis au 20 éme dépôt d'artillerie.Mention "mort pour la France" non attribuée.Décédé d'une maladie le 12 novembre 1939 à l'hôpital de Luneville (Meurthe et Moselle).Fils de Michel et Marie LORCERIE,cultivateurs.Marié le 12 janvier 1920 à Limoges à Marie DENARDON.

Engagé volontaire pour 3 ans à la mairie de Limoges,le 19 septembre 1908 au 20 éme régiment de Dragons.Campagne contre l'Allemagne du 2 août 1914 au 23 octobre 1919 et du 2 septembre 1939 au 12 novembre 1939.Médaille militaire le 25 décembre 1929. 

Tailleur.

49 ans. 

DEMAY Louis Silvain Emile,né le 27 juillet 1877 à Ahun.Capitaine au régiment de Génie.Mention "mort pour la France" non attribuée.Décédé d'une maladie à Limoges le 24 décembre 1939.Fils de Jean Baptiste et Marie Gabrielle RAIMOND.Marié le 10 juillet 1915 à Nice avec Marie TAUBEN.

Incorporé au 7 éme régiment du Génie le 15 novembre 1898.Elève sous officier à l'école d'Artillerie et du Génie,le 1er avril 1903.Sous lieutenant au 4 éme régiment du Génie,le 1er avril 1904.Lieutenant le 1er avril 1906.Capitaine le 24 septembre 1911 au 3 éme régiment de Génie (6 éme bataillon) à Verdun.9 éme régiment de Génie le 1er mai 1914.10 éme régiment de Génie le 23 mai 1915.Trésorier au 8 éme génie à Tours en septembre 1919.Etat major particulier à la chefferie de Limoges le 21 juillet 1922.Chef du Génie de Lorient le 7 novembre 1924.

Cité à l'ordre de la 52 éme D.I n° 56, le 16 octobre 1918 : "a assuré avec méthode et sang froid le commandement de sa compagnie pendant les opérations de la traversée du canal de l'Aisne,ainsi que pendant la progression qui a suivi du 10 au 15 avril 1918."

Campagne contre l'Allemagne  du 2 août 1914 au 23 octobre 1919.

62 ans.

DOUCET Pierre Georges Augustin,né le 13 octobre 1907 à Dun Le Palleteau.Soldat au 52 éme régiment d'artillerie.Mention "mort pour la France non attribuée".Décédé le 24 septembre 1939 à Garat (Charente).Fils de Sylvain Eugène,journalier et de Marie Augustine  Berthe ROLINAT,domestique.Marié le 21 janvier 1930 à Dun le Palleteau avec Célestine MARCHAND.

33 ans.

DOUMY Léon,né le 8 décembre 1903 à Bourganeuf.Soldat au 49 éme régiment de Train hippomobile.Mort pour la France de maladie,le 8 décembre 1939 à hôpital militaire Sédillot de Nancy (Meurthe et Moselle).Fils de François et de Marie TOURTAUD,journaliers.Marié à Enghien les Bains (Val d'Oise) le 11 janvier 1930 avec Noële HUGON.

36 ans.

DUCROS Jean Marie Joseph,né le 5 avril 1913 à Flayat.Soldat au 95 éme régiment d'infanterie.Mort pour la France le 14 septembre 1939 à l'ennemi,dans la forêt du Hochwald .avec son camarade suivant,ils sont des premiers creusois morts dans cette guerre.Le 95 éme régiment d'infanterie faisait partie de la 9 éme division d'infanterie motorisée et à participé à cette époque à l'offensive de la Sarre.Une stèle rend hommage au 95 éme à Erching (Moselle).

27 ans.

DUMY René Ferdinand,né le 14 juin 1912 à Vidaillat.Soldat au 95 éme régiment d'infanterie.Mort pour la France le 14 septembre 1939 à l'ennemi,dans la forêt du Hochwald.avec son camarade précédent,ils sont des premiers creusois morts dans cette guerre.Le 95 éme régiment d'infanterie faisait partie de la 9 éme division d'infanterie motorisée et à participé à cette époque à l'offensive de la Sarre.Une stèle rend hommage au 95 éme à Erching (Moselle).

28 ans

GUINOT Emile Gustave,né le 9 février 1911 à Flayat.Soldat au centre mobilisateur N°52 bis.Mention "mort pour la France" non attribuée.Décédé par accident le 7 septembre 1939 à Bourges.

29 ans.

JORRAND André Alexandre,né le 5 janvier 1906 à Saint Pardoux les Cards.Soldat au 312 éme Régiment d'Artillerie Lourde Portée.Mention "mort pour la France" non attribuée.Décédé par accident le 25 décembre 1939 à Armancourt (Oise).

33 ans.

LAMARDELLE Germain André,né le 2 avril 1912 "au Poirier" (La Souterraine).Soldat au 20 éme régiment d'artillerie nord africaine.Mort pour la France des suites de ses blessures,le 6 décembre 1939 à Vouziers (Ardennes).Fils d'Alphonse et Marie Aline BOURNAUD,cultivateurs.

28 ans.

LAURENT Lucien Ernest,né le 2 mars 1895 à "Saint Séverin" (Vallière).Soldat à la 5 éme section des commis ouvriers d'administration (aux forges et aciéries de la Marine de St Chamond).Mention "mort pour la France"non attribuée.Décédé le 15 septembre 1939 à l'hôpital de Saint Chamond (Loire) des suites de crises paludéennes ( hospitalisé le 14 septembre).Fils d'Albert Marie,horloger et d'Augustine LEBLANC.Marié à Aubusson le 4 mai 1916 avec Annette COUTURIER.

Engagé volontaire  pour 4 ans le 23 avril 1914 au 78 éme régiment d'infanterie.Passé au 22 éme régiment d'infanterie coloniale,puis au 56 éme régiment d'infanterie coloniale,puis au 6 éme bataillon colonial du Maroc puis au 5éme.

Blessé le 23 septembre 1914 au fort de la Pompelle (Marne) à la cheville gauche par éclat d'obus.Atteint de paludisme en août 1917 en orient.Médaille de la Victoire-médaille commémorative d'orient-médaille commémorative serbe.Campagne contre l'Allemagne du 2 août 1914 au 11 novembre 1918 (dont armée d'orient du 18 janvier 1917 au 10 septembre 1917).

tapissier d'art.

44 ans.

LEPRIEUR François Louis,né le 7 août 1909 "à Bord" ( Mourioux).Soldat au dépôt d'infanterie coloniale.Mention "mort pour la France" non attribuée.Décédé de mort violente (maladie),le 9 septembre 1939 à Bourges.Fils de Félix et Anne MARQUET.

30 ans

MAGADOUX Joseph,né le 7 septembre 1906 "à Bunleix" (Croze).Soldat au 250 éme régiment d'infanterie.Mention "mort pour la France" non attribuée.Décédé par autolyse, le 18 novembre 1939 à Hellimer (Moselle).Fils de François et Louise MICHOU,cultivateurs.

33 ans.

MALLET François Marcel,né le 4 septembre 1907 à Mérinchal.Soldat au 41 éme régiment d'artillerie.Mention "mort pour la France"non attribuée,Décédé le 9 septembre 1939 à Breuty (La Couronne-Charente).Fils de Joseph et Marie TRAPON.Marié le 15 décembre 1931 à Mérinchal avec Augustine Jeanne Louise LEDIEU.

32 ans

MARCHADIER Adrien Roger,né le 3 octobre 1911 à Guéret (faubourg du Clos).Soldat au 614 éme régiment de Pionniers.Mention "mort pour la France" non attribuée.Décédé de maladie le 31 octobre 1939 à Gap (Hautes Alpes).Fils de François et Marthe TROUVEN,cultivateurs.

28 ans.

MARTINAUD Marius,né le 4 août 1892 "à Favareillas" ( Saint Martin Château).Sous lieutenant au 1er bataillon de Pontonniers (Génie).Mention "mort pour la France"non attribuée.Décédé par autolyse,le 1er décembre 1939 au centre de rassemblement des permissionnaires à Bar sur Aube (Aube).Fils de Jean Baptiste,maçon et Louise Brunet.Marié le 11 mai 1920 à Ploetz (Allemagne-Palatinat) avec Marie Augustine KOCH.

engagé volontaire le 25 mars 1913 pour 3 ans à la mairie du 3 éme arrondissement de Lyon au 7 éme régiment de Génie puis au 4 éme puis 11 éme et 12 éme

campagne contre l'Allemagne du 2 août 1914 au 27 août 1919-occupation des Pays Rhénans 4  mai 1921 au 25 septembre 1926.

Blessé le 7 août 1914 à Dommartin (Marne), par plaies multiples au visage par éclats d'obus (hospitalisé à Coutances-Manche).Croix de guerre 14/18 avec trois étoiles de bronze-décoration roumaine-médaille militaire le 16 juin 1920.

Rappelé à l'activité le 23 août 1939 à Obernai-affecté le 11 septembre 1939 au commandement d'étapes de l'armée N°4 puis affecté au 1er bataillon de pontonniers le 15 novembre 1939

Menuisier

47 ans.

MARY Louis Joseph,né le 19 décembre 1901 à Bonnat.Soldat de deuxième classe à la 22 éme section d’infirmiers militaires.Mention "mort pour la France" non attribuée.Décédé le 13 novembre 1939,au 277 bis rue Saint Jacques à l'hôpital du Val de Grâce, à Paris Véme.Fils de Constant,charretier et Elisabeth DANGEON.Marié le 1er août 1931 à Orsay (Essonne) avec Clémentine Alfréda Marie Rose DARCOURT.

Habite Passage des Saules à Orsay.

37 ans

PENNETIER Henri Gustave Charles Marcel,né le 15 décembre 1885 à Guéret (rue du Marché).Lieutenant chirurgien dentiste à l'atelier de construction mécanique de Roanne (Loire).Mention "mort pour la France" non attribuée.Décédé des suites d'un accident à l'hôpital mixte de Montluçon le 19 novembre 1939.Fils de Gustave Eugène,commis de direction des postes et télégraphes et de Marie Gabrielle BAYON.Marié le 30 mai 1910 à Guéret avec Berthe Rose Isabelle de NUSSAC.

Campagne contre l'Allemagne du 16 février 1915 (12 éme section d'infirmiers puis armée d'orient à la 15 éme section d'infirmiers puis poudrerie nationale de Bergerac puis 112 éme régiment d'infanterie et pour finir 265 éme régiment d'infanterie) au 23 mars 1919-croix de guerre 14/18.rappelé à l'activité le 2 septembre 1939.

54 ans

 

PEYRONNET Rémy Eugène,né le 15 novembre 1910 "à Beautribeau" (Saint Agnant de Versillat).Soldat de deuxième classe au 21 éme Groupe de Reconnaissance des Divisions d’Infanterie.Mort pour la France des suite de maladie,dans ses foyers,à Saint Agnant de Versillat, le 21 décembre 1939.Fils de François et d’Eugénie DUPONT.Marié le 29 avril 1937.

 

29 ans.

 

 

RIGAUD Louis René,né le 22 juin 1905 à Saint Agnant de Versillat.Soldat de deuxième classe au 116 éme régiment d'artillerie.Mention "mort pour la France" non attribuée.Décédé par autolyse le 7 septembre 1939 à Moulins (Allier).Fils d'Eugène et Eugènie Madeleine CLAVAUD.Marié avec Augusta Marie AUROUSSEAU le 1 décembre 1928 à St Germain Beaupré.
 
 34 ans

THOUVENIN Frédéric Justin,né le 17 mars 1920 au Mans (Sarthe)-monument aux morts de Vallière-Matelot clairon sur le croiseur mouilleur de mines "Le Pluton".Mort pour la France lors de l'explosion du croiseur (par ses propres mines) au large de Casablanca (maroc) le 13 septembre 1939.

Frédéric et les 200 autres victimes de cet accident sont les premiers marins morts dans ce second conflit mondial.

Célibataire.

19 ans.