Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
creusois et creusoises oubliés ou inconnus

creusois et creusoises oubliés ou inconnus

Menu

une odeur de poudre toute sa vie.....(Jean Auguste CHEZAUD)-Bord Saint Georges

"Et gloire à ce soldat qui jeta son fusil plutôt que d'achever l'otage à sa merci.”

chanson "Don Juan" Georges Brassens-poète,auteur,compositeur,interprète (1921-1981)

son père et ses grands pères devaient aimer la chasse.....et les Fées des armes et munitions ont dû se pencher sur son berceau... car le petit Jean Auguste CHEZAUD né ce 18 décembre 1879 à Fougères (commune de Bord Saint Georges) va faire toute toute sa carrière dans l'armement...

ses parents,Jean et Madeleine MONTAGNE,sont journaliers et le laissent entrer comme ouvrier ajusteur à la manufacture d'armes de châtellerault le 18 décembre 1899 jusqu'au 19 octobre 1900 pour son service militaire.

puis jeune appelé de la classe 1899 de la subdivision de montluçon N°153 du tirage dans le canton de Commentry, il est soldat de deuxième classe, le 16 novembre 1900 au 38 éme régiment d'infanterie (passe 1ére classe le 20 mai 1901,caporal le 2 septembre 1901,sergent le 24 septembre 1902-rengagé pour un an le 23 mars 1903-sergent fourrier le 23 avril 1903 au 38 éme régiment d'infanterie,sergent le 24 septembre 1903,sergent fourrier le 24 décembre 1903).

Il se marie avec Victoire Jeanne GIRAUDON à Commentry en 1904.

Il est envoyé en disponibilité le 24 septembre 1904 et libéré du service actif le 1er novembre 1904,puis entre à la manufacture d'armes de Saint Etienne comme ouvrier ajusteur le 2 novembre 1904-ouvrier immatriculé de 2 éme classe ajusteur de précision le 1er janvier 1906.

le virus est bien implanté,il est consciencieux Jean Auguste et les armes sont une véritable passion et il devient expert.Il part à Alger le 7 juillet 1908 directeur d'artillerie,comme officier d'administration,contrôleur d'armes de 3 éme classe (armurier). 

de retour en France, il entre à l'école normale de tir du camp de châlons le 25 septembre 1909 puis le 7 juillet 1910 devient officier d'administration,contrôleur d'armes de 2éme classe le 7 juillet 1910.

même grade,au début de la Grande Guerre au G.P.A armée N°2,20éme groupe,section de parc aux armées du nord et du nord est (inspection des armes portatives le 2 août 1914-29 septembre 1914 au G.P. N°2,échelon de gare régulatrice aux armées du nord et du nord est (inspection des armes portatives).

le 5 juillet 1915, est envoyé en mission à la manufacture d'armes de Saint Etienne pour la réception des fusils 1907-15 (fabriqués dans l'industrie à l'intérieur).

le 6 décembre 1915 il part en mission française en amérique,comme chef de service des armes portatives à New York-même endroit comme officier d'administration contrôleur d'armes de 1ére classe le 31 décembre 1916.

revient en France et débarque au Havre le 3 février 1919 et avec le même grade à l'arsenal de Roanne à l'intérieur le 11 avril 1919-classé à la manufacture d'armes de Saint Etienne le 9 octobre 1920-officier d'administration,contrôleur d'armes principal le 25 juin 1926-affecté au 184 éme régiment d'artillerie le 20 janvier 1930.

classé à l'état major particulier-manufacture national d'armes de saint étienne le 21 août 1930-rayé des contrôles du corps le 25 août 1930-classé état major particulier,chef du service des études le 6 octobre 1930.

cette carrière, sortant de l'ordinaire s'arrête le 31 décembre 1930 à Saint Etienne où Jean Augustin décéde d'une pneumonie grippale à l'âge de 51 ans.

Quelques autres précisions :

Chevalier de la Légion d'Honneur (20 février 1922)

campagnes :

en algérie du 4 août 1908 au 13 octobre 1909.

contre l'allemagne du 2 août 1914 au 25 novembre 1915 puis  en mission aux Etats Unis du 27 novembre 1915 au 2 février 1919.

"services exceptionnels dans l'étude des armes de petits calibres"-

"a reçu un témoignage de satisfaction du haut commissaire de la république française aux états unis en date du 12 décembre 1917 pour un projet qu'il a présenté au sujet du tir de mitrailleuses contre avions et qui a été accueilli"