Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
creusois et creusoises oubliés ou inconnus

creusois et creusoises oubliés ou inconnus

Menu

une fratrie de choc...(François et Félix Joseph FAUCHIER)-Guéret

"Ma mère, vous vous penchiez sur nous, sur ce départ d'anges et pour que le voyage soit paisible, pour que rien n'agitât nos rêves, vous effaciez du drap ce pli, cette ombre, cette houle." 

"Lettres à sa mère" - Saint-Exupéry (écrivain-aviateur et poète 1900-1944)

an de grâce 1798 : je me dois de reconforter Jean Fauchier et son épouse Louise Feraud,habitants de guéret,ils n'ont pas de nouvelles de leurs deux fils depuis qu'ils sont partis rejoindre les armées napoléoniennes et les communications de l'époque sont quasi nulles..ils ont bien reçu une lettre de François,l'aîné en 1795...puis plus rien.Leur est il arrivé malheur ? en plus ils ne sont pas ensemble..que de tracas pour ces pauvres parents.

 

François est né à Guéret le 20 août 1774 et c'est engagé depuis au moins 1793 puis à fait les campagnes des années 1793-Rhin-1.2.3.4.5.6-Rhin/Moselle et allemagne-ans 7.8.9-italie et naples-an 14-Italie-1906-siège de Gada-1807.1808-royaume de naples.1809 en italie et en allemagne.1810.1811.1812.1813.1814 en calabre,espagne et grande armée.

il reçoit les insignes de chevalier de la légion d'honneur (26 juin 1805).C'est vrai qu'il valait mieux que ses parents ne connaissent pas son parcours et ses blessures :

C'est distingué le 2 brumaire an VIII à Bosco (Piémont) et étant à la tête de 25 hommes fît 60 prisonniers.Il c'est particulièrement distingué le 24 frimaire an VIII au passage du pont de Borgo,repoussant avec 15 hommes qu'il commandait l'ennemi fort de 300 hommes et lui fît beaucoup de priosnniers.

C'est distingué le 16 pluviôse an VIII au mont Alleyzo,détruisit avec 24 hommes une colonne d'insurgés forte de 300 leur en tua et blessa beaucoup-leur chef était du nombre.

le 10 floréal an VIII à Saint Martin d'Albaro,en avant de Génes,le 1er bataillon de la 62 éme de brigade,qui d'aprés l'ordre du général,chargea l'ennemi qui venait de repousser avec avantage la 8 éme brigade légère combattit avec plus de courage que de succès et fût obligé de céder au nombre.

Blessé d'un coup de feu à l'épaule droite le 23 floréal an VIII.

idem à la cuisse gauche,d'un coup de feu le 5 nivôse an IX au passage du Misscio.

Idem à la jambre droite le 29 juin 1806 au siège de Gaeta.

idem à la jambre gauche le 28 novembre 1811 à l'affaire de Laudrinal (espagne).

Idem d'un coup de feu à la partie postérieure de la joue gauche le 1er juillet à l'affaire de Montbelliard (haut rhin).

après ces campagnes bien remplies : il termine comme chef de bataillon au 12 éme régiment d'infanterie légère et fait officier de la légion d'honneur (30 octobre 1829).Il décède le 21 novembre 1840 à Guéret à l'âge de 66 ans.

Il avait eu le temps de se marier avec Rose Dardanne

et son petit frère,me direz vous..il s'appelle Félix Joseph et né à Guéret le 18 août 1781,il aura une carrière différente mais restera en vie...

soldat dans le 62 éme régiment de ligne le 9 thermidor an 11-caporal le 1er thermidor an 12-fourrier le 25 vendémiaire an 13-sergent le 21 septembre 1806-sergent major le 6 mars 1808-vaguemestre le 1er mai 1809-sous lieutenant le 8 février 1812-lieutenant le 3 juillet 1813-capitaine le 6 novembre 1813-capitaine à la légion de la creuse le 10 décembre 1815.

 

campagnes an 14 en italie-1806 et 1807 à naples-1808 en calabre-1809 en allemagne-1810 en calabre-1811.1812 en espagne-1813 et 1814 à la Grande Armée.

 

lui aussi sera chevalier de la légion d'honneur (26 février 1814) et décèdera le 26 août 1828 à l'âge de 47 ans.