Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
creusois et creusoises oubliés ou inconnus

creusois et creusoises oubliés ou inconnus

Menu

dernier train ..(Ernest Augustin BARRIERE)-Saint Vaury

"Il n'y a pas de hasard,il n'y a que des rendez-vous"

Paul Eluard-poéte (1895-1952)

l'Allemagne à déclaré la guerre à la France hier, 3 août 1914 à 18h00.La mobilisation générale a  eu lieu le 2...nous sommes entrés dans une période de l'histoire de l'humanité que je ne peux m'expliquer.

je suis à Paris,surement à la gare d'Austerlitz,je n'arrive pas à voir correctement, tant il y a de jeunes hommes dans toute la ville et l'effervescence à son comble.

Il est là,sur le quai, Ernest Augustin BARRIERE,il vient d'arriver avec ses copains sûrement de Guéret où il a pris le train ce matin.Il est inquiet car il a laissé ses parents,Augustin et Marie Rose VACHER, en pleine moisson et les bêtes à s'occuper.La guerre va bientôt se terminer,mais quand même,c'est bien du soucis cette histoire.

Depuis qu'il est né au Peyroux (commune de Saint Vaury) le 14 novembre 1886,il n'a pas eu beaucoup d'occasion de voyager...ah si en octobre 1907 pour son service militaire,il avait déjà pris le train pour rejoindre le 146 éme régiment d'infanterie et la caserne "maréchal Ney" à Toul en Meurthe et Moselle: quel voyage..

Puis il était passé dans la réserve de l'armée active en octobre 1909 et obtenu son "certificat de bonne conduite".Son degré d'instruction était de 3 sur 5 et voulait dire qu'il savait lire,écrire et compter.Aujourd'hui il est soldat de deuxième classe et fait partie du 78 éme régiment d'infanterie et son matricule est le N°438 au recrutement de Guéret.son régiment va rejoindre Saint Ménéhould dans la Marne, afin d'empêcher l'avancée allemande.

Pour l'instant,il n'est pas marié mais sa copine d'enfance,Elise Pélagie TOURTEAU,lui plaît bien..il lui en parlera à la fête de la Sainte Cécile en novembre...le temps passe et il aura bientôt 28 ans.

et puis son frère ainé, Henri Félicien c'est marié en avril dernier,mais le "petit dernier",Emile Lucien est lui aussi célibataire....

le deux frères d'Ernest,ont eux aussi été mobilisés : un dans l'infanterie et l'autre dans l'artillerie et reviendront de cette guerre.

le premier mort Français de la Grande Guerre est le caporal Jules André Peugeot :il a été tué le 2 août 1914 à Joncherey (territoire de Belfort) et donc avant la déclaration de guerre.

Ernest est sans nul doute le premier "mort pour la France" creusois, le 4 août 1914 à Paris XIIIéme (surement dans la gare d'Austerlitz) en "service commandé" en allant rejoindre son régiment,par accident de chemin de fer....