Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
creusois et creusoises oubliés ou inconnus

creusois et creusoises oubliés ou inconnus

Menu

chacun ses routes,chacun ses chemins..(Pierre Cassius Camille RICHEN)-Aubusson

“Les beaux chemins ne mènent pas loin.”

proverbe chinois

le marché d'Aubusson bat son plein ce samedi 5 octobre 1878,Mme Marie Ernestine RICHEN (née VERGNE) est en train d'acheter de quoi faire une bonne tarte aux pommes car son fils Pierre Cassius Camille vient demain et son époux Jean Baptiste Eugène,qui est voyageur de commerce et fabricant de tapis, aussi : ils vont être morts de faim...

sa voisine lui demande des nouvelles : "le petit" (né à Aubusson le 25 mars 1856) vient d'être embauché aux Ponts et Chaussés comme agent temporaire et si tout va bien il pourra devenir ingénieur..je suis vraiment très fière de lui.

 

et oui, elle a bien raison d'être fière Marie Ernestine,cela fait plaisir de voir des réussites de ce genre,cela me change des drames et de la peine.Pierre est bien agent temporaire des ponts et chaussées depuis le 18 septembre 1878 et il va gravir les échelons en devenant conducteur des ponts et chaussées le 1er novembre 1880 puis tout s'enchaîne :

 

ingénieur ordinaire des ponts et chaussées à Châteauroux-1878-1879-

agent temporaire faisant fonction de sous chef de section aux études de la ligne de Brou à Besse sous Braye en résidence à Mondoubleau (loir et cher)-1879-1880

mêmes fonctions à la construction de la ligne de Patay à Nogent le Retrou en résidence à Châteaudun-1881-1886.

conducteur chef de section aux études et travaux des 1er et 2 éme lots de la ligne de saint Sébastien à Guéret en résidence à Dun le Paleteau-1886-1892.

conducteur chef  de sections aux travaux de construction du 2éme lot de la ligne de limoges à brive par Uzerche en résidence à brive-1892-1900.

conducteur chef de section aux études et travaux des 5éme et 6 éme lots de la ligne d'argenton à La Châtre en résidence à la châtre-1900-1919, chargé d'abord des fonction s d'ingénieur ordinaire puis comme ingénieur ordinaire à la résidence de châteauroux de l'arrondissement du nord du département de l'indre comprenant : services ordinaire,vicinal et hydraulique,études et travaux de construction d'un grand nombre de chemins vicinaux-contrôle de la construction puis de l'exploitation des lignes de tramways à Valencay et d'Issoudun à la limite du cher.

études en vue de la concession et de la déclaration d'utilité publique de plusieurs lignes d'un réseau complémentaire de tramways.

a partir de 1913 chargé en sus des services ci dessus du 1er arrondissement du contrôle des études et travaux des lignes d'argenton à la Châtre et du Blanc à argent,section de Buzançais à la limite du loir et cher.

depuis le commencement de la guerre jusqu'au 15 octobre 1917,chargé en outre de l'intérim de l'ingénieur en chef mobilisé.

 

Il a tracé sa voie....et fait un beau mariage le 15 avril 1884 à l'Isle Jourdain (86) avec Marie Nathalie Blanche Marguerite GILLES de LA TOURETTE,la soeur de Georges,le fameux médecin neurologue qui donna son nom à une maladie de tics compulsifs et finira lui même interné à Prilly dans le canton de Vaud.

 

Il est décoré des insignes de chevalier de la légion d'honneur le 11 juillet 1919