Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
creusois et creusoises oubliés ou inconnus

creusois et creusoises oubliés ou inconnus

Menu

"Rose" était son surnom...(Elie Eugène Gabriel PIRON)-Mérinchal

"Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom
Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom"

"Liberté"-Paul Eluard-tiré de "poésie et vérité" recueil clandestin-1942

il est très difficile de diriger mes nuées qui me servent de véhicule.Il faut dire que depuis plusieurs années ce sont des nuages noirs que je rencontre.je suis donc en creuse ce 17 juillet 1944 et plus précisément à Courson (commune de vidaillat) où se déroule un combat entre ennemis et maquisards.Parmi tous les braves luttant pour leur liberté,je choisis de m'intéresser à Elie Eugène Gabriel Piron dont le surnom est "Rose".

né le 12 avril 1901 à Mérinchal (creuse) de Firmin Auguste François,facteur et receveur à Mérinchal et de Gilberte Gabrielle Lassoux.

il a été instituteur public à Saint Victor en marche et se marie en 1924 avec Léone Laruelle.il avait demandé à renoncer à son sursis en septembre 1921-incorporé le 1er octobre 1921-arrivé au corps le 1er octobre 1921 comme soldat de deuxième classe-nommé aspirant le 17 octobre 1922 pour prendre rang le 10 octobre 1922 et affecté au 39 éme régiment de tirailleurs-passé sous lieutenant de réserve le 10 avril 1923 au 121 éme régiment d'infanterie-renvoyé dans ses foyers en 1923-affecté au 66 éme régiment de tirailleurs (JO du 23 avril 1925)-passé au 62 éme régiment d'infanterie (13 juillet 1927)-a accompli une période d'instruction obligatoire de 10 jours avec le 15 éme régiment de tirailleurs algériens à La Braconne  (angoulême) du 20 août au 3 septembre 1938-

rappelé à l'activité le 3 septembre 1939 au dépôt d'infanterie N°95-arrivé au corps le 3 septembre 1939 au 250 éme RI-mis à la disposition du colonel commandant le dépôt 95bis pour l'encadrement des EDR le 22 novembre 1939-rentré le 31 mars 1940-désigné pour suivre le cours du commandant de compagnie à saint cyr du 8 au 27 avril 1940-mis en route le 8 avril 1940-rejoint le dépôt N°95 à Brive à la fin du stage-mis a disposition du dépôt N° 95 bis à périgueux pour l'encadrement du groupement E.D.R-mis en route le 6 mai 1940-démobilisation à périgueux le 20 août 1940-se retire à Saint victor (creuse)-

entré dans la résistance le 21 août 1940-nommé commandant de l'armée secrète de la creuse aux ordres du chef départemental de la résistance-promu chef de bataillon FFI le 6 juin 1944 par décision par décision de la commission d'homologation  N°2504 des 14 et 19 février 1945-promu chef de bataillon de réserve le 1 juin 1945-nommé officier de contrôle de 3 éme classe (AMFA)-en autriche à compter du 26 mai 1945-

remis à la disposition de l'infanterie par avis de cessation de fonction N° 897 (du général commandant en chef des territoires occupés en autriche)-intégré dans l'armée active par décret du 19 janvier 1945 avec le grade de capitaine et prise de range du 25 juin 1940-affecté au R.R.I.R.P. à Rueil Malmaison-mis à la disposition du colonel directeur régional des PGA de la 1ére région militaire par avis de mutation N°9973 du 22 février 1946-conserve le grade de chef de bataillon à FT le 3 mars 1946 avec prise de rang du 1er juin 1945-affecté à l'état major de la place de paris le 1er janvier 1948-admis par voie de changement d'armes avec son grade et son ancienneté de grade dans le cadre des adjoints administratifs des corps de troupe le 28 février 1951-affecté au centre mobilisateur à versailles par avis de mutation N°50594 du 24 mars 1951-rayé des contrôles de l'état major de la 1ére région militaire le 1er avril 1951-

affecté au bureau des archives collectives des formations métropolitaines et des forces françaises en allemagne,à paris-rejoint le 10 novembre 1952 le centre mobilisateur du 24 éme régiment d'infanterie-atteint par la limite d'âge de son grade et admis à faire valoir ces droits à la retraite le 12 octobre 1956-rayé des contrôles de l'armée active le 12 octobre 1956-se retire au 3 rue Pierre Foncin à Paris 20éme-reintégré dans le cadre des officiers de réserve avec le grade de commandant (rang du 1er juin 1945) et affecté à l'état major de région le 6 novembre 1956-versé dans le cadre spécial de réserve des troupes métropolitaines-section administration générale le 1 septembre 1961-maintenu dans les cadres de réserve sur sa demande le 26 mars 1962-rayé des cadres de réserve de l'armée de terrea compter du 12 avril 1964 comme ayant atteint la limite d'âge de son grade et admis à l'honorariat de son grade le 16 octobre 1964.

il décède le 19 juin 1984 à Neuilly sur Seine à l'âge de 83 ans.

voici ses campagnes,décorations et citations  :

occupation pays rhénans (CS) du 1 octobre 1921 au 3 avril 1922 puis du 18 octobre 1922 au 22 avril 1923 (1/2 c)-contre l'allemagne "militaires sur le pied de guerre-CS" du 2 septembre 1939 au 17 juin 1940 et du 18 juin 1940 au 25 juin 1940 "zône des armées-CD"-du 26 juin 1940 au 20 août 1940 "militaires sur pied de guerre intérieur (CS)"-du 1 novembre 1942 au 25 août 1944 "FFI (CD)-"militaire sur le pied de guerre (CD)" du 26 août 1944 au 20 octobre 1944-"militaire sur le pied de guerre (CS) du 21 octobre 1944 au 8 mai 1945-"occupation autriche (CS)" du 26 mai 1945 au 10 novembre 1945-

croix de guerre 39/45-

médaille Résistance (JO du 12 septembre 1945-décret du 6 septembre 1945)

-chevalier de la légion d'honneur (décret du 6 octobre 1949-JO du 29 octobre 1949)-

croix du combattant volontaire 39/45 (décision N° 85 du 13 novembre 1956)-

citation à l'ordre de l'armée-décision N°154 du 18 avril 1946 (JO du 12 juillet 1946) :

"remarquable organisateur de l'Armée Secréte qui a depuis plus de deux ans préparé la levée des patriotes en armes.A participé à de nombreux combats le 17 juin à Guéret,les 17 et 19 juillet à Courson (Vidaillat -creuse) et Pramy (creuse),faisant en toutes circonstances preuve d'un courage et d'un sang froid exemplaire"